Droits d'accès sur partition Windows

Droits d'accès sur partition Windows

Principe

Lors du montage d'une partition Windows, il peut arriver que seul le "root" ait les privilèges nécessaires pour accéder en lecture ou écriture à la dite partition.
Pour remédier à ce petit inconvénient, et attribuer les droits aux usagers, voici un petit résumé de ce qu'il faut faire.

Mise en oeuvre

Création d'un groupe

Commencer par créer un groupe (Windows par exemple) auquel nous associerons certains utilisateurs et auquel nous donnerons une "ID" de groupe à "1001".

# groupadd -g 1001 Windows

Ajout de l'utilisateur

Il faut maintenant ajouter le ou les utilisateur(s) au groupe.
Pour ajouter un utilisateur à un groupe, il suffit d'éditer le fichier /etc/group, avec par exemple un éditeur en ligne de commande comme "vi" :

# vi /etc/group

et de rajouter le(s) nom(s) au bout de la ligne en séparant le nom des membres par une virgule :

Windows:x:1001:user1,user2

Modification fichier /etc/fstab

Une fois le groupe créé et les utilisateurs ajoutés, il faut modifier le fichier "fstab".
Editons le fichier qui se trouve, pour rappel, dans "/etc/fstab".

# vi /etc/fstab

Dans les lignes qui suivent, les parties importantes sont en gras et soulignées
En supposant aussi que votre 1ère partition "Windows/system" est montée sur /dev/hda1, et la 2ème "Windows/data" sur /dev/hda5

/dev/hda1 /mnt/windows/system ntfs user,noauto,gid=1001,umask=027,ro 0 0
/dev/hda5 /mnt/windows/data vfat user,noauto,gid=1001,umask=027,rw 0 0

Nous remarquons donc le "gid", qui autorise le groupe "1001", le "umask" à "027" qui confère tous les "droits" au "root" (0), le droit de "lecture" à l'usager du groupe" (2) et "retire" tous les "droits aux autres" (7).
Notez aussi le "rw" sur la seconde partition en "FAT32", qui lui confère les droits en écriture.

Une solution moins restrictive consiste à éditer son fichier "/etc/fstab" et de remplacer les options de montage par un simple :

users,umask=0

Ce qui donne dans notre exemple :

/dev/hda5 /mnt/windows/data vfat users,umask=0  0 0

users (avec un "s" à la fin) confère le démontage de la partition par un autre utilisateur que "root"
umask=0 permet d'avoir les droits de lecture/écriture et exécution pour tout les utilisateurs

Les modifications seront effectives lors de la prochaine lecture du fichier "fstab".

Cet article est régulièrement mis à jour par des experts sous la
direction de Jean-François Pillou, fondateur de CommentCaMarche.
Ce document intitulé « Droits d'accès sur partition Windows » issu de Comment Ça Marche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.