Signaler

Nature / High Tech : 1-0

Créer une discussion Chris 94 51330Messages postés mardi 8 janvier 2008Date d'inscription ModérateurStatut 9 novembre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 13 sept. 2016 à 17:18 par Chris 94
Bonjour,

La police des Pays-Bas développe une méthode pour contrer des drones hostiles :
http://www.lemonde.fr/pixels/video/2016/09/13/aigles-contre-drones-les-nouvelles-recrues-de-la-police-neerlandaise_4997086_4408996.html
Utile
+0
plus moins
XD
Utile
+0
plus moins
Salut,
ouais ... j'ai quelques doutes sur le résultat.
Ces volatiles sont quand même beaucoup à l'aise dans les zones escarpées avec de gros courants ascendants que dans les zones ventées à plat, comme la mer du nord.
Reste plus qu'à dresser les drones à détecter les aigles.


Chris 94 51330Messages postés mardi 8 janvier 2008Date d'inscription ModérateurStatut 9 novembre 2017 Dernière intervention brupala - 13 sept. 2016 à 16:34
Il est vrai que, "avec la mer du Nord pour dernier terrain vague", la mouette rieuse et le goéland seraient mieux adaptés.

Je me pose une question... Les rapaces ont une acuité visuelle extrêmement développées. En comparaison avec la "vision" dont on peut équiper un drone, qu'en est-il ? Qui peut, actuellement, voir l'autre le premier ?
brupala 72351Messages postés lundi 16 juillet 2001Date d'inscription ModérateurStatut 9 novembre 2017 Dernière intervention - 13 sept. 2016 à 16:45
Pas sûr qu'àu jeu de la vision, le bestiau soit gagnant.
aussi,
Les drones savent voler la nuit :-)
Va falloir dresser les ziboux aussi.
Pierre1310 8439Messages postés lundi 21 décembre 2015Date d'inscription 29 août 2017 Dernière intervention brupala - 13 sept. 2016 à 16:37
Logiquement, le drone verra le rapace en premier mais après tout dépend de la technologie embarquée dans celui-ci. Un capteur d'un appareil photo, ce n'est pas pareil qu'une vue de satellite :p
Chris 94 51330Messages postés mardi 8 janvier 2008Date d'inscription ModérateurStatut 9 novembre 2017 Dernière intervention brupala - 13 sept. 2016 à 16:48
@bru : yaka (faucon, yaka... c'est connu) interdire le vol de drone la nuit !

@Pierre : faut aussi que le drone ait une vision très multidirectionnelle, les rapaces ayant une propension à attaquer par dessus...
brupala 72351Messages postés lundi 16 juillet 2001Date d'inscription ModérateurStatut 9 novembre 2017 Dernière intervention - 13 sept. 2016 à 17:07
ah oui, les fameux Yaka ...
Dangereux rapaces aussi :-)
.
Sur la technique de chasse pure,
Je suppose que les aigles ne sont pas à voler guettant le drone toute la journée, sinon, ils vont vite se détourner et s’intéresser à des populations de repas plus abondantes, faut être humain, un petit goeland, c'est plus courant et plus pratique à choper.
Donc, on suppose que c'est l'humain et son outil radar qui détecte le drone, le rapace n'intervenant qu'en phase terminale, si il est disposé et qu'il fait jour.
A ce niveau,
les outils traditionnels adorés des snippers, ça devrait le faire aussi bien.
Chris 94 51330Messages postés mardi 8 janvier 2008Date d'inscription ModérateurStatut 9 novembre 2017 Dernière intervention brupala - 13 sept. 2016 à 17:18
Pour ce que j'ai compris de la fauconnerie, l'oiseau est décapuchonné quand le dr..., je veux dire la proie est repérée. Pour que cela fonctionne avec les drones, il faut au minimum le couple dresseur-oiseau et, peut-être, l'adjonction de moyens de détection et d'alarme à l'approche de l'intrus.

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !