Problèmes de fonts [Fermé]

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 11 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
11 décembre 2017
-
bonux3
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 11 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
11 décembre 2017
-
Bonjour, je fais mon site sous ubuntu et firefox et il semble que mon gedit ne prend en compte que très peu de polices de caractère dans mon css. Pour l'heure seuls monospace serif et sans serif ont fonctionné. Je n'ai pas cursive, fantasy, et encore moins verdana. Pourtant j'ai vérifié avec gnome specimen les polices installées et il y en a beaucoup! Mais elles ne fonctionnent pas. Dans gedit elles restent grisées quand je les tape derrière font-family. Y a-t'il un moyen de résoudre ce problème?


1 réponse

Bonjour

La police de caractères que tu utilises dans gedit n'a aucun rapport avec celle qui apparaîtra dans ta page web. Quand tu utilises gedit, ce que tu vois ne ressemble absolument pas à ce qui sera affiché pour les visiteurs de ton site.
La police qui sera utilisée lors de l'affichage de ta page web, c'est celle que tu indiqueras dans la propriété CSS font-family. Si tu as indiqué par exemple :
font-family: Verdana,  "Lucida Grande", sans-serif;

Le texte sera affiché en Verdana ou, si Verdana n'est pas disponible, en Lucida Grande ou sinon une police sans-serif.
Mais peu importe que gedit ait été en monospace serif ou sans serif quand tu as écrit ça.

Je ne connais pas gedit, mais je suppose que comme beaucoup d'éditeurs de texte (contrairement aux traitements de texte) il n'utilise que des polices avec des caractères de largeur fixe, ce qui est à peu près indispensable pour avoir un code bien présenté. Donc normal qu'il n'accepte pas Verdana pour son propre affichage.
bonux3
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 11 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
11 décembre 2017

merci pour ta réponse instructive. j'ai réinstallé gedit et beaucoup de polices installées fonctionnent mais effectivement verdana toujours pas. Je m'en passerai donc