Hadopi ce gouffre pour rien [Fermé]

Signaler
Messages postés
1035
Date d'inscription
jeudi 12 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juin 2017
-
 Utilisateur anonyme -
Bonjour,
HADOPI, créée en 2009, il est l’heure de faire les comptes de ses sept ans d’existence. Les chiffres dévoilés ne vont sûrement pas aider à faire taire les critiques. En effet, la Haute Autorité a envoyé 7,58 millions de mails d’avertissements qui ont abouti à seulement 72 condamnations, pour un budget qui se compte a 8,6 millions annuelle .et de plus une partie de ces condamnations est symbolique.

En Amérique, il existait un système similaire à l’HADOPI française qui envoyait des e-mails d’avertissements aux utilisateurs susceptibles de télécharger illégalement films, musiques, jeux … N’ayant pas eu les effets escomptés, ce système a pris fin le 27 janvier 2017


1 réponse

Messages postés
13611
Date d'inscription
dimanche 10 janvier 2016
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 janvier 2020
2 670
Salut

Effectivement il faudra trouver un système plus sévère et "rentable" à l'encontre de ceux qui téléchargent illégalement.

@+
gilles27310
Messages postés
1035
Date d'inscription
jeudi 12 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juin 2017
191
faudrait surtout qu'il apprennent a pas balancer l'argent du contribuable par les fenêtres
ont parle quand même de 8,6 millions d'euro par an .donc depuis 2009 plus de 60 millions € il est vrais que les millions voire plus on peut d'importance pour nos politiciens et pendants ce temps des français ce retrouve a la rue pour avoir perdu leurs travail

j'ai quand meme du mal a concevoir de telle dépense pour un système en grande partie informatisé qui ce beurre au passage ?
un amis d'un politiciens avec un excellent salaire?

et pour un système plus rentable lol meme les USA y sont pas arrivé
Utilisateur anonyme > gilles27310
Messages postés
1035
Date d'inscription
jeudi 12 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juin 2017

bjr

il faut toujours se méfier des politiques : la vitesse au volant a longtemps été toléré et puis petit à petit un consensus général s 'est formé pour la réprimer .
Avec Hadopi , pas de consensus , donc le politique est empêché de sévir mais ce qui est valable aujourd ' hui ne le sera peut être pas demain ... l' opinion publique est versatile et le politique sait surfer sur la vague.