Mon téléphone est cassé : attention à la nouvelle arnaque par SMS !

Mon téléphone est cassé : attention à la nouvelle arnaque par SMS !

Méfiez-vous si vous recevez un SMS d'un proche indiquant que son téléphone est cassé et qu'il a un besoin urgent d'argent ! Il s'agit d'une nouvelle arnaque qui arrive en France après avoir fait des ravages dans d'autres pays.

Les pirates redoublent sans cesse d'ingéniosité pour piéger leurs victimes et leur soutirer de l'argent. URL piégées, fausses pages de connexion, deepfakes sur le sérieux LinkedIn, faux messages de Netflix... Tous les moyens sont bons pour arnaquer les gens ! Et la dernière en date est particulièrement vicieuse. Baptisée Hi Hum, cette arnaque a d'ores et déjà fait pas mal de dégâts en Australie, avec un préjudice total estimé à environ 7,2 millions de dollars pour 11 000 victimes depuis le début de l'année. Également très courante dans les pays anglo-saxons, elle arrive en France en cette fin d'année 2022. Son principe est simple et redoutable, comme l'explique la plateforme officielle Signal-Arnaques. La victime reçoit un SMS d'un prétendu proche – enfant ou autre – lui demandant en urgence de l'argent afin de remplacer son téléphone portable hors service. Une situation angoissante qui incite à agir sans réfléchir pour plonger dans le piège…

SMS Mon téléphone est cassé : l'arnaque à l'urgence familiale

L'arnaque se déroule en plusieurs étapes qui suivent un schéma bien précis. Tout d'abord, la victime reçoit un premier SMS de son enfant évoquant un problème avec son téléphone, ce qui l'inquiète immédiatement, et l'émotion l'empêche de réfléchir correctement. L'usurpateur lui demande alors de le joindre à un nouveau numéro. Le message le plus courant est "Bonjour maman/papa, mon téléphone est cassé. C'est mon nouveau numéro de téléphone." Une fois que la victime a mordu à l'hameçon, il lui demande de l'argent en urgence pour remplacer le smartphone, tout en promettant de la rembourser rapidement une fois qu'il pourra se connecter à son application bancaire – argent dont, bien évidemment, elle ne reverra jamais la couleur.

Il s'agit du procédé de "l'urgence familiale", dans lequel le pirate se fait passer pour un proche dans une situation délicate, explique le site sur Twitter. Une fois qu'une victime a mordu, il demande de l'argent rapidement afin de se sortir pétrin : problème à l'étranger, maladie, vol, agression… Bref, tout un tas de justifications pour expliquer qu'il ne peut pas parler au téléphone ni utiliser son appareil habituel, et qu'il a besoin d'argent rapidement. L'escroc peut également demander des informations personnelles afin de les utiliser pour escroquer d'autres membres de la famille. Ce type d'arnaque est utilisé depuis plusieurs années avec sa variante de "l'ami en détresse" sur Facebook et autres réseaux sociaux, à l'aide d'usurpation de profils. C'est aussi une technique très prisée lors de piratage d'e-mails. La France avait d'ailleurs essuyé une vague de ce genre en 2018 via Orange.fr.

Arnaques par SMS : comment les détecter ?

Les escrocs vont de plus en plus loin dans la malhonnêteté et n'hésitent pas mettre en place des variantes de 'l'urgence familiale" beaucoup plus terrifiantes. Certains vont jusqu'à faire croire aux victimes qu'un de leurs proches a été kidnappé et à réclamer une rançon. En vérité, il s'agit d'une nouvelle méthode pour exploiter le spoofing, une technique qui consiste à s'emparer du nouveau de téléphone ou de l'identité numérique d'une personne ou d'une entreprise (opérateur, banque, etc.) afin de faire croire à la victime qu'elle reçoit un appel de ces derniers. Elle est généralement très efficace avec les personnes âgées, généralement moins à l'aise avec la technologie.

Dans le cas où vous recevriez un message ou un appel de ce type, essayez de rester calme et appelez la personne à son numéro habituel, même si elle dit ne pas pouvoir utiliser. Généralement, elle va répondre au téléphone et vous assurer que la demande ne vient pas d'elle. Si elle ne répond pas, contactez une personne susceptible d'être avec elle. Cela suffira généralement à dissiper vos doutes, y compris en cas de spoofing avec kidnapping. L'important est vraiment de ne pas se précipiter ! En cas de tentative d'escroquerie, signalez-la à la plateforme Signal Spam – il suffit de s'y inscrire gratuitement – ou à celle du gouvernement Pharos. Si l'arnaqueur est arrivé à ses fins, contactez les autorités via la plateforme Cybermalveillance ou directement dans un poste de police afin de porter plainte. Veillez à bien conserver les preuves, en particulier les messages reçus

.

Guide arnaque