Folding@Home : un logiciel de calcul partagé pour lutter contre le Coronavirus

Folding@Home : un logiciel de calcul partagé pour lutter contre le Coronavirus
Avec le programme de calcul partagé Folding@Home, tout utilisateur d'ordinateur peut participer à la recherche scientifique sur le Covid-19.

Le Coronavirus – plus exactement, le Covid-19 – est à la une de l'actualité depuis plusieurs semaines. Pendant que l'épidémie s'étend, les chercheurs du monde entier travaillent d'arrache-pied pour étudier le virus et trouver des parades (vaccin et traitements). Une recherche qui s'apparente à une course contre la montre et qui exige une énorme puissance de calcul pour la modélisation du comportement du virus.

C'est précisément à ce niveau que tout un chacun peut dès à présent apporter sa pierre à l'édifice en installant un logiciel participatif sur son ordinateur pour effectuer des calculs et les communiquer aux scientifiques, selon un principe popularisé par le fameux Seti@Home. Cette fois, il s'agit de participer au projet Folding@Home, un programme collaboratif lancé il y a plusieurs années par la célèbre Université de Stanford, en Californie, qui vient d'étendre son champ d'investigation au Coronavirus.

Principal objectif du programme : comprendre comment les protéines situées sur l’enveloppe du virus se déploient pour se fixer sur les récepteurs des cellules humaines, en particulier au niveau pulmonaire. Une étude qui permettrait à terme de développer un anticorps thérapeutique capable de neutraliser l'action du Covid-19.

Fonctionnant aussi bien sous Windows que sous macOS ou Linux, le logiciel proposé par Folding@Home utilise pour cela les périodes d'inactivité des ordinateurs des participants pour effectuer une partie des calculs. L'idée est de combiner un maximum de machines pour atteindre une puissance de traitement comparable à celle de supercalculateurs. Tout le monde peut ainsi participer à cette recherche fondamentale, sans être gêné dans l'utilisation de son ordinateur, le programme tournant discrètement en tâche de fond, avec une faible priorité. Bref, un petit geste citoyen pour lutter contre l'épidémie.

Pour le téléchargement, c'est ici !

A voir également