MWC 2020 : le salon de Barcelone annulé à cause du coronavirus

MWC 2020 : le salon de Barcelone annulé à cause du coronavirus
Suite au désistement de nombreux acteurs du marché, la grande messe de la téléphonie mobile a finalement été annulée pour éviter les risques de contamination.

Le coronavirus – rebaptisé officiellement Covid-19 par l'OMS – vient de faire une nouvelle victime, heureusement non humaine. L'édition 2020 du Mobile World Congress (MWC), le grand salon international de l'industrie de la téléphonie mobile qui se tient chaque année à Barcelone, vient en effet d'être annulée en raison des risques de contamination, comme vient de le confirmer on organisateur, la GSM Association – association qui regroupe près de 800 opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile – dans un communiqué publié dans la soirée du 12 février.

Pour spectaculaire qu'elle soit, cette décision n'est guère étonnante dans la mesure où de nombreux géants du marché comme Nokia, Intel, Cisco, Orange LG ou Sony s'étaient désisté ces derniers jours en évoquant des raisons sanitaires face à l'épidémie. Une mesure de précaution bien compréhensible quand on sait que le MWC attire chaque année des dizaines de milliers de visiteurs venus du monde entier, et notamment d'Asie, et que sa tenue – comme celle de toute grande manifestation internationale – aurait pu favoriser la propagation du virus mortel.

L'annulation du MWC 2020 est un coup dur sur le plan économique pour la GSMA, mais aussi pour la ville de Barcelone, qui tire profit chaque année du salon et de ses visiteurs. Selon le magazine Wired, la GSMA aurait fait pression auprès du gouvernement espagnol afin qu’il déclare l’état d’urgence sanitaire, de façon à pouvoir annuler le salon tout en faisant jouer les assurances, et limiter ainsi les dégâts financiers.

Les fans de technologies mobiles seront privés des grandes annonces qui sont faites traditionnellement à cette occasion. Les constructeurs de téléphones devront ainsi d'autres moyens pour médiatiser la présentation de leurs nouveaux modèles. Mais certains pourraient maintenir leur présence à Barcelone à la fin du mois, hors salon, malgré l'annulation. C’est, par exemple, le cas de Huawei, qui devrait présenter le Mate Xs, son fameux smartphone pliable, le 23 février lors d’une conférence de presse.

Illustration : © GSMA