Donnez votre avis

Chrome 76 est là avec un vrai mode incognito mais plus de Flash

Félix Marciano - mercredi 31 juillet 2019 - 11:46
Chrome 76 est là avec un vrai mode incognito mais plus de Flash
Disponible dès à présent pour Windows, macOS, Linux, Android et iOS, la nouvelle version version du navigateur Web de Google apporte des changements majeurs.

Quel rythme ! Quelques semaines à peine après l'arrivée de la version 75, Chrome débarque déjà massivement dans une nouvelle mouture, logiquement numérotée 76. Et Google a vu les choses en grand, en déployant la nouvelle version de son navigateur Web simultanément sur tous les systèmes, Chrome 76 étant dès à présent disponible à la fois pour Windows, macOS, Linux, Android et iOS.

Deux nouveautés importantes caractérisent Chrome 76. La première concerne le mode incognito, qui assure désormais une navigation nettement plus privée. Très populaire, ce mode – également proposé par d'autres navigateurs – permet de naviguer sur des sites Web sans laisser de traces dans l'historique et sans enregistrer aussi bien des cookies que des informations relatives à des formulaires. En principe, les sites ne peuvent pas détecter ce mode censé garantir un relatif anonymat. Mais une faille dans l’API FileSystem leur permettait de s'affranchir de cette contrainte, retirant ainsi l'avantage d'une navigation réellement privé. Avec Chrome 76, Google a enfin corrigé le problème.



L'autre grande nouveauté, c'est la désactivation par défaut de Flash. Cette technologie, qui a largement participé à dynamisation du Web, est en effet tombée en disgrâce, notamment suite à de nombreux problèmes de sécurité, et Google milite activement pour son remplacement par le HTML 5, plus moderne et plus sûr. D'ici à la fin 2020, le plug-in nécessaire à la lecture de contenus Flash sera définitivement banni de Chrome. Dans la version 76, il est désactivé par défaut, entraînant le blocage des contenus Flash. Certes, il est possible de le réactiver manuellement au cas par cas avec quelques astuces – par exemple, en tapant chrome://settings/content/flash dans la barre d'adresse ou en cliquant sur le cadenas à gauche de la barre d’adresse puis en choisissant l'option Autoriser dans le menu contextuel, à côté de Flash. Mais il s'agit de manipulations à effet temporaire, Google cherchant clairement à inciter les administrateurs de sites à abandonner Flash.

Si la mise à jour vers la version 76 n'est pas proposée automatiquement, il est toujours possible de la lancer manuellement, en allant dans le menu de paramètres de Chrome – les trois petits points en haut à droite –, puis en choisissant A propos de Google Chrome.

Illustrations : © Google

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaire

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme