Donnez votre avis

Un fichier Zip de 46 Mo atteint 4500 To après décompression

Félix Marciano - vendredi 12 juillet 2019 - 20:19
Un fichier Zip de 46 Mo atteint 4500 To après décompression
Un développeur astucieux a concocté une bombe Zip affichant un taux de compression record de 28 millions.

Tout le monde connaît le principe du Zip, ce célèbre format de compression qui permet de réduire sensiblement la taille de fichiers numériques à l'aide de puissants algorithmes de compression sans perte d'information. S'il est utilisé depuis des lustres – plus exactement, depuis a fin des années 80, quand il a été mis au point – pour faciliter le transfert et l'archivages de fichiers, il a aussi été détourné à des fins plus ou moins amusantes : pour cacher des malwares, bien sûr, mais aussi pour créer ce que l'on appelle des bombes Zip. En clair, des fichiers sans réel contenu, dont le seul but est d'occuper le maximum de place possible après décompression. Une sorte de défi pour informaticiens friands de mathématiques...

Jusqu'à présent, la bombe Zip la plus célèbre s'appelait 42.zip : un fichier de seulement 42 Ko qui atteignait la taille à peine croyable de 4500 To – 4 507 981 343 026 016 plus exactement – après décompression. Mais avec un processus récursif, consistant à imbriquer sur de multiples niveaux des fichiers compressés dans des archives Zip, avec un taux de compression atteignant les limites du format Zip.

Mais un développeur dénommé David Fifield a voulu aller plus loin en mettant au point une nouvelle méthode non-récursive. résultat, il a pu générer un fichier de 46 Mo atteignant 4500 To après décompression, avec un taux de 28 millions (voire de 97 millions avec le format Zip64, moins répandu). L'exploit ne se situe donc pas dans le ratio, déjà très respectable, mais dans la méthode, en une passe unique, sans aucune imbrication, comme il l'explique avec moult détails – et formules ! – dans un article passionnant sur son site, allant jusqu'à fournir le code source de son algorithme

Bien évidemment, il s'agit d'une simple démonstration à but éducatif et scientifique. Pas question de faire circuler ce fichier ou de l'envoyer à un ami, pour faire une blague de mauvais goût. Non seulement la plupart des antivirus détecte les bombes Zip – certains navigateurs empêchent d'ailleurs leur téléchargement –, mais surtout, l'opération mettrait à genoux n'importe quel ordinateur, aussi puissant soit-il, en saturant la mémoire... Reste la beauté du geste, comme dans tout exploit !

Illustrations : © PXhere

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaire

Votre article contient des erreurs, la bombe zip 42 donnait 5.5GB, et non pas 4500TB. C'est cette nouvelle bombe qui donne 4500TB...
Commenter la réponse de Maaax