Donnez votre avis

De la 6G en illimité à 0 euro pendant 100 ans : Orange alerte sur le phishing

Félix Marciano - mardi 2 juillet 2019 - 15:10
De la 6G en illimité à 0 euro pendant 100 ans : Orange alerte sur le phishing
L'opérateur s'est lancé dans une étonnante campagne de fausses pubs pour sensibiliser le public aux dangers du hameçonnage.

Depuis ce matin, et jusqu'à demain, de grands affiches placardées dans trois grandes villes de France (Paris, Lyon et Marseille) font la promotion d'une offre incroyable : un forfait téléphonique totalement illimité pour zéro euro pendant 100 ans, et en 6G. Le tout assorti d'un QR code, avec la charte graphique et les armoiries d'Orange, l'opérateur historique, donc a priori sérieux et rassurant...

Bien évidemment, tout est bidon. Aucun opérateur ne peut offrir un forfait complètement gratuit sans limitation. Et la 6G n'existe pas ! Sans parler du fait que l'affiche est truffée de fautes – illimité est écrit avec un seul "l", et le logo d'Orange a perdu son "O".... –, rien n'est crédible dans cette publicité qui renvoie à un [6g100ans.fr site 6g100 ans] où il demandé d'emblée d'indiquer ses coordonnées personnelles. Bref, tous les signes – et bien plus ! - de l'arnaque pure et dure.

On l'aura compris, tant les traits sont grossiers, il ne s'agit pas d'un véritable publicité pour une escroquerie, mais d'une campagne d'information d'Orange, qui souhaite précisément sensibiliser le public aux danger du phishing, cette technique déjà ancienne qui consiste à appâter des utilisateurs dans le seul but de récupérer des informations confidentielles (identité, adresse, adresse de messagerie, coordonnées bancaires, etc.).

Les naïfs qui tenteraient de remplir le formulaire du site piège voient d'ailleurs s'afficher un message très clair : "Vous venez d’être victime d’une tentative de phishing. Vous avez répondu à une fausse publicité, comme il en existe des millions sur Internet, ayant pour but de récolter et d’utiliser vos données personnelles de manière frauduleuse. Heureusement, ceci est une opération de sensibilisation au phishing menée par Orange. Les données que vous venez de renseigner n’ont pas été enregistrées." Suit une page dans laquelle tous les indices du traquenard sont détaillés.

Quelques heures à peine après son lancement, cette campagne pour le moins originale – et même très amusante – fait déjà couler beaucoup d'encre. Et c'est tant mieux. Orange, qui demande chaque mois la fermeture de quelque 1500 sites usurpant son identité, fait partie des sociétés les plus prisées des escrocs dans le monde : elle se situe même au 16e rang des victimes selon un classement européen et nord-américain établi par la société de cybersécurité Vade Secure, derrière Microsoft, Paypal, Netflix, Facebook, Bank of America et le Crédit Agricole.

Face à des imitations et des procédés de plus en plus sophistiqués, il était temps d'agir et d'alerter le public en façon sensationnelle. Et c'est réussi ! Cette campagne choc sera d'ailleurs suivie d'une deuxième phase, plus pédagogique encore, qui donnera des conseils pour mieux déceler les arnaques.



Illustrations : © Orange
Ajouter un commentaire

Commentaires

Allez, je vais me lâcher un peu…
Cette pub ne me choque pas puisqu'elle vient d'Orange !
Les marketing de cette boîte sont tellement à l'ouest que j'ai pensé qu'ils avaient réussi à recruter de gens plus c*** qu'eux.
N'en rêvez tout de même pas la nuit !
Christian_B
Messages postés
17
Date d'inscription
mardi 1 mai 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
7 septembre 2019
26 -
OW60 :
"Cette pub ne me choque pas puisqu'elle vient d'Orange !
Les marketing de cette boîte sont tellement à l'ouest que j'ai pensé qu'ils avaient réussi à recruter de gens plus c*** qu'eux."

On dirait qu'OW60 a lu l'article en diagonale ou ne l'a pas compris. Ce n'est pas vraiment une pub mais une lutte contre les usurpations du nom d'Orange.
Même si le but est intéressé, on ne va pas se plaindre que pour une fois qu'une entreprise alerte sur des escroqueries.
C'était délibérément si gros qu'on ne sait pas si on doit plaindre ceux qui s'y seraient laissé prendre ou en rire. L'apprentissage de l'esprit critique (voire du bon sens) à l'école laisse fortement à désirer ...
Cela me fait penser à une vieille blague radiophonique où un humoriste se faisait passer pour un technicien de l'ORTF (télé & radio officielle de l'époque) et avait apparemment réussi à convaincre des gens par téléphone d'essayer de faire cuire un œuf sur leur antenne télé pour voir si elle chauffait. :-))
Commenter la réponse de OW60