Donnez votre avis

Le gouvernement Trump voudrait interdire le chiffrement intégral

Hervé Didier - lundi 1 juillet 2019 - 15:44
Le gouvernement Trump voudrait interdire le chiffrement intégral
Le conseil de sécurité nationale aurait l'intention d'interdire le chiffrement de bout en bout aux Etats-Unis. Avec une telle loi, les autorités américaines accèderaient beaucoup plus facilement aux communications électroniques.

(CCM) — Le gouvernement Trump veut faciliter la tâche des autorités chargées de surveiller les communications échangées sur Internet et via les applications de messageries instantanées comme Telegram ou WhatsApp. Pour parvenir à ses fins, il envisagerait d'interdire purement et simplement le chiffrement intégral des communications, ce qu'aucun pays occidental n'a fait avant lui.

Si les informations publiées sur le site américain Politico (lien en anglais) étaient confirmées, il s'agirait d'un grave coup porté à la liberté des échanges électroniques dans le monde occidental. A ce jour, l'interdiction du chiffrement intégral est plutôt réservé aux pays comme la Russie ou la Chine. On se souvient comment - en avril 2018 - les autorités russes avaient décidé de bloquer la messagerie Telegram du jour au lendemain.

Désormais, c'est bien à Washington que le débat a lieu entre les agences de cybersécurité et les forces de l'ordre - partisans de l'interdiction – et les défenseurs des libertés individuelles et le ministère du commerce, qui souhaitent que le chiffrement intégral continue de protéger le secret des échanges électroniques sur le territoire américain. La semaine dernière, des discussions auraient eu lieu sur le sujet lors du conseil de sécurité nationale, sans qu'aucune décision définitive ne soit prise.

En France, la loi autorise les forces de l'ordre à recourir de manière ciblée à des logiciels espions capables de contourner le chiffrement intégral des applications comme WhatsApp ou Telegram.

Photo : © Weerapat Kiatdumrong - 123RF.com
Ajouter un commentaire

Commentaire

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme