Menu
Donnez votre avis

Google Earth s'ouvre enfin aux navigateurs autres que Chrome

Félix Marciano - mardi 25 juin 2019 - 13:15
Google Earth s'ouvre enfin aux navigateurs autres que Chrome
Grâce à un changement de technologie, le célèbre système de visualisation de la Terre va devenir utilisable avec tous les navigateurs Web, ou presque.

Qui ne s'est jamais émerveillé devant Google Earth ? Développé à l'origine par la société Keyhole sous le nom de Earth Viewer, puis racheté et rebaptisé par Google en 2004, ce logiciel a connu une popularité immédiate qui en fait aujourd'hui encore une référence. Et pour cause : il permet d'explorer virtuellement la planète grâce à un ingénieux assemblage de photos aériennes ou satellitaires, avec de spectaculaires possibilités d'agrandissement et de déplacement. Et s'il a perdu un peu de son aura originelle avec le développement des solutions de cartographie pure , telle que Google Maps et sa fameuse fonction Street View, il reste un outil formidable pour découvrir et admirer toutes sortes de lieux sur le globe.

Tout en restant disponible sous la forme forme logicielle – il existe même en appli mobile –, Google Earth est devenu utilisable il y a quelques années avec Chrome, le navigateur Web de Google. Une évolution bienvenue, qui a permis de l'utiliser de manière occasionnelle, sans avoir à télécharger et à installer ses composants, relativement encombrants. Et pour le rendre encore plus universel, Google a enfin décidé de le rendre compatible avec d'autres navigateurs. Une nouvelle qui devrait réjouir de très nombreux utilisateurs !

Pour cela, la société de Mountain View a utilisé la technologie WebAssembly, en lieu et place du Portable Native Client (PNaCI) exploité jusque là, qui limitait Google Earth à Chrome. Et c'est précisément l'adoption de ce standard qui permet au service d'être consultable sur tous les navigateurs Web. Ou presque. De fait, la solution étant encore en phase de bêta test, il reste quelques corrections et améliorations à apporter avant de prétendre à une réelle universalité. Et, pour l'heure, si le nouveau Google Earth fonctionne plutôt très bien avec Firefox, il pose encore quelques problèmes de compatibilité avec Safari par exemple. Il convient donc de laisser un peu de temps à Google pour d'ultimes finitions avant de profiter pleinement de ce service sans équivalent avec n'importe quel navigateur.

Illustration : © Google

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaire

Commenter la réponse de Google