Menu
Donnez votre avis

Un utilitaire signé Intel pour accélérer les processeurs

Félix Marciano - mercredi 19 juin 2019 - 18:30
Un utilitaire signé Intel pour accélérer les processeurs
Grâce à son logiciel Performance Maximizer, Intel permet d'overclocker facilement et sans risque ses processeurs de dernière génération.

Moins courante qu'à une époque, mais toujours prisée des spécialistes – geeks, bidouilleurs et autres joueurs – l'overclocking est une cette technique consiste à faire fonctionner un processeur (CPU ou GPU) à une fréquence supérieure à sa fréquence nominale – c'est à dire celle pour laquelle il est vendu. En gagnant quelques dizaines ou centaines de Hertz, on augmente tout naturellement sa vitesse de traitement et donc ses performances.

Et généralement, sans dépenser un centime – sauf dans les cas extrêmes où il faut surdimensionner le système de refroidissement pour éviter la surchauffe du composant –, puisqu'il ne s'agit que d'un réglage, qui s'effectue généralement via le Bios de la carte mère ou à l'aide d'un logiciel 'optimisation spécifique. Tant que l'on reste dans des valeurs acceptables – 5 % de la fréquence nominale, par exemple –, l'opération ne présente pas beaucoup de risques, surtout quand on sait que les constructeurs de processeurs gardent une marge de sécurité en vendant des processeurs garantis pour une fréquence inférieure à la vitesse maximale qu'ils peuvent réellement supporter.

Longtemps combattue par les fondeurs, qui y voyaient un frein à l'achat de leurs modèles les plus rapides – et pour cause ! –, allant jusqu'à bloquer les coefficients multiplicateurs de leurs processeurs pour empêcher toute modification de fréquence, la pratique a fini par entrer dans le moeurs, en étant d'abord tolérée. Et, depuis quelques temps, elle est presque même encouragée par les constructeurs eux-mêmes, qui mettent désormais à disposition des logiciels facilitant l'opération !

C'est le cas d'AMD, qui propose un utilitaire spécialisé pour ses processeurs Ryzen, mais aussi de Nvidia, qui a conçu un utilitaire similaire pour certaines de ses puces graphiques. Et aujourd'hui, c'est Intel qui entre dans la danse en publiant un outil – évidemment gratuit – sobrement baptisé Intel Performance Maximizer. Comme le géant américain l'explique sur son site, cet outil est à la fois simple et sûr. Une fois installé sur l'ordinateur, il analyse son processeur et ajuste sa fréquence de fonctionnement, sans aucun risque. Et l'opération est assez efficace, puisqu'il permet de passer par exemple de 4,6 à 4,8 GHz sur certains modèles. De quoi améliorer les performances d'un PC en quelques minutes, sans mettre le processeur en danger.

Aussi appréciable qu'elle soit, la publication de cet outil n'est pas complètement désintéressée. En effet, Intel Performance Maximizer ne fonctionne qu'avec certains processeurs Intel, en l'occurrence quelques modèles de la famille Core de neuvième génération – et uniquement les versions pour ordinateur fixe ! –, à savoir, les Core i5-9600K, i5-9600KF, i7-9700K, i7-9700KF, i9-9900K et i9-9900KF. Autrement dit, des puces de dernière génération, et pas les moins chères. En clair, Intel offre ce joli cadeau à des utilisateurs actuels ou futurs d'un ordinateur assez haut de gamme – essentiellement des joueurs – en leur donnant une bonne raison pour ne pas se tourner vers les Ryzen d'AMD, qui possèdent de très sérieux arguments en terme de rapport qualité/prix. Une manœuvre de bonne guerre, à quelques semaines de la sortie des très prometteurs Ryzen de troisième génération à architecture Zen 2, gravés en technologie 7 nm...



Illustrations : © Intel
Ajouter un commentaire

Commentaires

jumulka
Messages postés
6783
Date d'inscription
vendredi 14 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juillet 2019
2029 -
merci amd de mettre des claques à intel
brupala
Messages postés
84642
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 juillet 2019
7771 -
En fait,
depuis toujours, si on connait un peu la façon dont les composants électroniques sont produits, on ne décide pas de produire des circuits à telle ou telle fréquence.
On produit un circuit avec pour objectif certaines caractéristiques et on les teste .
sur les tests certains sont au dessus des caractéristiques, d'autres en dessous, c'est comme la vie, une part d'aléa.
Mais là arrive le marché:
on vend trop cher ceux qui tiennent les caractéristiques et moins cher ceux qui ne tiennent pas ou qui tiennent des caractéristiques moindres.
ça c'est au début de la fabrication, mais ensuite celle ci heureusement s'améliore, et avec le temps, on n'a plus que des circuits qui tiennent les meilleures caractéristiques, par contre les clients achètent moins cher ceux qui ont les caractéristiques moindres sur le papier, comme on n'en a plus à leur vendre, on leur vend à la place ceux qui ont aussi les meilleures caractéristiques.
c'est là qu'intervient l'overclocking, qui ne consiste en fait, dans des proportions normales, qu'à faire tourner normalement au lieu de ralentir parce que c'est moins cher.
j'ai bien connu un constructeur qui faisait exprès de vendre peu cher les mêmes composants ralentis, pour ensuite vendre une extension où le technicien faisait semblant de changer le composant, mais en fait de faisait que déplacer un cavalier pour débloquer.
On est un peu dans le même cas, par logiciel interposé.
oui mais le coup du cavalier date de loin quand même , pentium ?
brupala
Messages postés
84642
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 juillet 2019
7771 > seargent -
Non, ce n'était pas de l'Intel.
ISZADIN
Messages postés
174
Date d'inscription
samedi 20 mai 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2019
9 -
salut, c compatible avec Dual core?
Commenter la réponse de jumulka