Donnez votre avis

Ransomware GandCrab : BitDefender répare les dégâts

Benjamin Walewski - mercredi 19 juin 2019 - 15:03
Ransomware GandCrab : BitDefender répare les dégâts
BitDefender propose désormais un outil pour décrypter les fichiers bloqués par la dernière version de GandCrab

(CCM) — Si vous n'avez jamais entendu parler du ransomware GandCrab, vous avez bien de la chance ! Particulièrement vicieux, le ransomware aurait fait plus de 1,5 millions de victimes partout dans le monde - aussi bien des particuliers que des entreprises - depuis son apparition en janvier 2018. Depuis cette date, BitDefender propose un outil de déchiffrement des fichiers bloqués. Et la nouvelle version de cet outil permet enfin de débloquer les fichiers cryptés par la version 5.2 de Gandcrab.

Car en un an et demi, le ransomware a connu pas moins de 7 versions. Seule les versions 1, 4, 5 et 5.1 avaient pu être contrecarrées par la firme de cybersécurité et d'antivirus BitDefender, aidée par des agences policières ou judiciaires comme Europol. S'il n'y a toujours pas de solutions pour les versions 2 et 3, BitDefender en a néanmoins enfin trouvé une pour les victimes de la version 5.2, apparue au mois de février dernier. L'outil est téléchargeable gratuitement (lien en anglais).

Pour mémoire, GandCrab fonctionne comme tous les ransomwares : une fois votre système infecté, vos fichiers sont rendus inaccessibles et une rançon vous est demandée pour les débloquer. Cependant GandCrab a fait innover le ransomware d'une curieuse façon. Tout d'abord en proposant un chat façon "service après-vente"les victimes peuvent tenter de négocier une remise, demander un délai supplémentaire pour payer ou demander de l'aide pour convertir de l'argent réel en cryptomonnaie. De plus, les créateurs du ransomware avait créé un système de licence, dans lequel il était possible d'acheter le ransomware pour le propager et gagner de l'argent, partagé avec les créateurs. Sympathique !

Début juin, les créateurs de GandCrab - très probablement liés à des mafias criminelles des pays de l'Est - ont annoncé vouloir prendre leur retraite après avoir accumulé près de 2 milliards de dollars. Mais même si GandCrab ne sera plus maintenu par l'équipe de création, il n'est pas impossible que d'autres reprennent la succession. Alors restez prudents !

Photo : © Ton Snoei - Shutterstock.com

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaire

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme