Menu
Donnez votre avis

L'Assistant SNCF : l'appli ultime des solutions de mobilité ?

Félix Marciano - mercredi 19 juin 2019 - 11:21
L'Assistant SNCF : l'appli ultime des solutions de mobilité ?
En agrégeant de multiples moyens de transport, la nouvelle application de la SNCF vise à simplifier le quotidien de tous ceux qui voyagent.

C'est lors d'une conférence très médiatisée que la SNCF a présenté ce mardi 18 juin sa nouvelle application mobile. Baptisée L'Assistant SNCF, elle remplace l'Appli SNCF et ambitionne de devenir à terme l'application de toutes les mobilités. Une universalité qu'elle revendique en allant bien au-delà du train, domine historique de l'opérateur. Car, et c'est ce qui fait tout son intérêt, L'Assistant SNCF est un véritable agrégateur de solutions de transport, capable de proposer et de combiner des offres allant du bus au vélo en passant par la coivoiturage, le métro, le taxi et le scooter.

L'idée qui a présidé à la conception de l'application est simple : permettre à toute personne désirant aller d'un lieu à un autre de trouver toutes les solutions possibles pour se déplacer. En privilégiant évidemment les solutions partagées et "propres". Une simplicité qui se traduit dans l'interface, avec une question centrale et symbolique : "Où allez-vous ?" C'est en fonction de ce critère essentiel que L'Assistant SNCF peut chercher et proposer les différents moyens de transport disponibles, en les combinant si besoin.



De fait, outre les différents services de la SNCF et de ses filiales (MonCompte.SNCF.com, Oui.sncf, TGV Pro, etc.), l'application est interfacée avec les systèmes de plusieurs opérateurs publics et privés : Karhoo (réseau de taxis et de VTC qui regroupe SnapCar, LeCab, Marcel, Alpha Taxis ou encore les scooters avec chauffeur Félix), Le Bus Direct (le service de navettes des aéroports parisiens), BlaBlaLines (le service de coivoiturage sur courte distance de BlaBlaCar) mais aussi l’agglomération de Strasbourg (la première à utiliser la validation des titres de transport sans contact, par NFC). Une offre encore modeste, mais qui va rapidement s'enrichir, la SNCF ayant déjà conclu des accords avec des partenaires emblématiques tels que Uber (la célèbre plateforme de VTC) et Onepark (le gestionnaire de parking). Aucune solution ne sera oubliée, puisque la SNCF évoque même les transports maritimes !

Cette relative modestie n'est pas à la mesure des ambitions de la SNCF, qui compte bien rassembler à terme davantage de partenaires et de solutions pour devenir l'acteur incontournable des mobilités, en s'inscrivant dans l'esprit de la loi d’orientation des mobilités qui vient tout juste d'être votée à l'Assemblée nationale. Elle est surtout liée aux nombreux problèmes techniques posés par l'interfaçage entre des systèmes informatiques qui n'ont pas été conçus à l'origine pour collaborer. Et comme l'ont souligné les responsables de la SNCF, les équipes de développement ont réalisé un bel exploit technique en faisant communiquer des API (interfaces de programmation) très différentes, pour apporter en temps réel des réponses pertinentes provenant de multiples acteurs, en tenant compte d'éventuelles correspondances.

Une complexité totalement transparente pour l'utilisateur, qui pourra non seulement accéder aux différents services de la SNCF à l'aide d'un identifiant unique – il était temps... – mais également régler ses achats plus facilement, et en une fois, grâce à la carte de paiement qu'il aura associée à son compte. Disponible pour Android comme pour iOS, L'Assistant SNCF est appelé à évoluer rapidement, en s'enrichissant à a fois de nouveaux services et du retour des utilisateurs. Mais il préfigure déjà l'avenir de la mobilité. La SNCF peut être fière !



Illustrations : © SNCF
Ajouter un commentaire

Commentaire

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme