Menu
Donnez votre avis

Les applis de suivi du sommeil peuvent causer des insomnies

Hervé Didier - mardi 18 juin 2019 - 17:24
Les applis de suivi du sommeil peuvent causer des insomnies
Une étude révèle que les trackers et applications de suivi du sommeil ont aussi des effets néfastes sur le... sommeil. Un paradoxe qui permet de relativiser l'utilité de certains objets connectés.

(CCM) — La recherche d'un meilleur sommeil est une tendance de fonds, sur laquelle les fabricants de trackers, oreillers intelligents, applications ou gadgets connectés ont construit des marchés extrêmement lucratifs. On ne compte plus le nombre de produits et services qui promettent d'améliorer le sommeil. Pourtant, une étude parue dans le New-York Times (lien en anglais) affirme que tous ces systèmes pourraient être contre-productifs.

Ce phénomène s'appelle l'orthosomnie. Il consiste à rechercher coûte que coûte un sommeil parfait, jusqu'à tourner à l'obsession. Cette pathologie a été identifiée il y a deux ans par des médecins américains de la Northwestern University et la Rush University. Les patients étudiés avaient tendance à sur-réagir face aux résultats de leurs applications de suivi du sommeil. Alors que selon les chercheurs, les données issues de ces objets connectés ne sont pas suffisamment fiables pour être interprétées par le grand-public.

Certains appareils peuvent par exemple comptabiliser comme du sommeil le temps où les utilisateurs sont simplement allongés sur leur lit. A l'inverse, certains capteurs sous-évaluent la « qualité » du sommeil et donnent des résultats erronés, ce qui peut générer du stress, de l'anxiété et des troubles du sommeil.

Le docteur Kelly Baron interrogé par le New-York Times évoque ainsi le cas de patients atteints d'insomnie parce que leur application de suivi leur indiquait qu'ils ne dormaient pas suffisamment. Un effet « nocebo » - ou effet « placebo » inversé – dont il vaut mieux avoir conscience avant d'accorder trop d'importance aux résultats fournis par des trackers, applications et autres objets améliorateurs de sommeil pas toujours très fiables.

Photo : © Alex james Bramwell - Shutterstock.com
Ajouter un commentaire

Commentaire

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme