Menu
Donnez votre avis

Facebook présente officiellement Libra, sa monnaie virtuelle

Hervé Didier - mardi 18 juin 2019 - 15:54
Facebook présente officiellement Libra, sa monnaie virtuelle
Facebook lève le voile sur Libra, sa nouvelle monnaie virtuelle destinée à devenir le moyen de paiement virtuel de ses 2,3 milliards d'utilisateurs.

(CCM) — On connaît désormais tous les détails de la monnaie de Facebook. Le réseau social vient de mettre en ligne un livre-blanc présentant les ambitions et le fonctionnement – assez original - de Libra, le nom choisi pour cette nouvelle monnaie virtuelle que tous les utilisateurs de Facebook pourront échanger dans le monde entier.

Par rapport aux projets que nous présentions dès décembre 2018 et en mai 2019, Facebook a revu sa copie et fait évoluer son modèle. Finalement, la Libra ne fonctionnera pas sur les mêmes bases que les cryptomonnaies et le Bitcoin. Pour garantir la valeur de la future monnaie, une réserve a été créée à partir d'actifs financiers stables, comme des bons du Trésor américain ou des devises de référence (dollar, euro, yen…). Même si l’infrastructure technologique de la Libra repose sur une blockchain, Facebook n'a pas souhaité l'ouvrir à tous. La création de monnaie sera contrôlée, pour empêcher que cette devise virtuelle ne devienne un instrument spéculatif comme peuvent l'être le Bitcoin et les crytomonnaies.

En réalité, Facebook a choisi de créer un nouveau système de monnaie d'échange d'envergure mondiale mais contrôlé par un nombre limité d'acteurs. La Libra sera donc utilisable sur le réseau social et chez ses partenaires. Pour son lancement, Visa, MasterCard, Paypal, Spotify, Booking, Uber... et en France, Iliad la maison-mère de Free, font partie des 27 entreprises cofondatrices de la fondation Libra. Chacune d'elles pourra proposer des services réglables dans la nouvelle monnaie virtuelle.

A ce jour, Facebook annonce en être encore au stade du prototype. Le lancement grand-public est fixé pour le premier semestre 2020. Une application Libra devrait alors apparaître dans Messenger et WhatsApp pour permettre aux 2,3 milliards d'utilisateurs de s'échanger de l'argent partout dans le monde, instantanément et peut-être gratuitement, même si Facebook n'a pas encore détaillé comment il compte se rémunérer sur les échanges en Libra.

Le white paper fondateur de la Libra a été mis à la disposition de tous par Facebook sur un site dédié, et il est accessible en Français.

Illustration : © Facebook
Ajouter un commentaire

Commentaire

Commenter la réponse de amine