Google lance les messages RCS en France pour remplacer les SMS

Google lance les messages RCS en France pour remplacer les SMS
Lassé d'attendre les opérateurs, le géant américain a décidé de passer au RCS, le protocole appelé à remplacer les SMS. Et la France est servie en premier !

On en parle depuis des années. Mais il se fait attendre. Lui, c'est le RCS, pour Rich Communication Service, le protocole destiné à remplacer le vénérable SMS pour les messages sur mobile, comme nous l'expliquions l'an dernier (voir actualité). Développé depuis 2012 par les principaux acteurs de la téléphonie, le RCS est à la fois plus sophistiqué et plus riche que le SMS – conçu à l'origine pour transmettre des messages de service, et pas pour des conversations personnelles – avec des fonctions proches de celles qu'offrent des applis comme WhatsApp ou iMessage (d'Apple). Toutefois, malgré ses qualités et ses promesses, il n'a toujours pas été adopté par les opérateurs, qui semblent pour le moment se contenter du duo SMS-MMS et d'applis de messagerie instantanée.

Face à cet immobilisme, Google a décidé de réagir en forçant le passage. Promoteur actif et convaincu du protocole (voir actualité), le géant américain vient en effet d'annoncer le déploiement du RCS à travers son appli Android Messages. Et, chose rare, la France fait partie des deux pays choisis (avec le Royaume-Uni) par la firme de Mountain View pour inaugurer ce nouveau service !

Concrètement, le RCS fonctionne de manière très simple. Comme le SMS, il ne dépend d'aucune entreprise spécifique : il suffit d'utiliser une application compatible – comme Android Messages – pour en échanger instantanément, indépendamment de l'opérateur téléphonique. Comme ce n'est pas un format propriétaire, il ne dépend pas non plus d'une appli particulière, contrairement à WhatsApp ou à Messenger de Facebook. En revanche, il offre beaucoup plus de souplesse et de fonctions que les traditionnels SMS et MMS : accusés de réception, localisation en temps réel, envoi de photos de vidéos, même volumineuses, conversations de groupe, etc. Bref, il combine tous les avantages d'un protocole normé comme le SMS avec ceux d'une appli de messagerie "privée" et moderne.

Toutefois, comme les opérateurs n'ont pas encore adopté le RCS, Google va utiliser dans un premier temps ses propres serveurs pour stocker les messages échangés et les faire transiter sur les réseaux mobiles. L'ennui, c'est que contrairement aux messages de WhatsApp, par exemple, les RCS ne sont pas chiffrés de bout en bout, ce qui pourra poser quelques problèmes de confidentialité – Google s'est cependant engagé à ne conserver les messages que le temps du transfert.

Il faut espérer que l'initiative de Google – qui ne plaira pas à tout le monde.... – donne l'impulsion nécessaire pour inciter les opérateurs à utiliser enfin ce nouveau standard. L'Américain affirme qu'elle leur donnera la priorité dès que Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR activeront le RCS, en leur laissant le soin d’assurer la transmission des messages avec leurs pièces jointes.

Concrètement, les utilisateurs d'Android Messages auront le choix d'activer ou non le RCS, selon que leurs correspondants disposent eux-aussi de l'appli. Si ce n'est pas le cas, les messages seront envoyés en mode SMS classique. L'activation du RCS via Android Messages est prévue pour ces jours-ci. Comme d'habitude, il n'y a rien à faire de spécial si ce n'est que d'attendre une notification informant de la disponibilité de ce nouveau protocole, riche de promesses.

Illustration : © Google