Menu
Donnez votre avis

Chrome 76 : la fin de Flash et un mode incognito indétectable

Félix Marciano - lundi 17 juin 2019 - 18:52
Chrome 76 : la fin de Flash et un mode incognito indétectable
Déjà en bêta test, la prochaine version du navigateur Web de Google désactivera le plug-in Flash et rendra la navigation encore plus privée.

Depuis quelques temps, les nouvelles moutures de Chrome s'enchaînent à un tempo particulièrement élevé. Ainsi, à peine la version version 75 vient-elle d'apparaître (voir actualité), que la 76 édition pointe-elle déjà à l'horizon. Et avec des nouveautés bien plus visibles, qui devraient avoir un impact sensible au quotidien.

Pour commencer, Chrome 76 signe la fin de Flash. De fait, il a déjà longtemps que Google ne veut plus de la technologie d'animation d'Adobe – développée à l'origine par Macromedia –, jugée dépassée et présentant divers problèmes de sécurité, préférant employer le HTML 5, plus moderne et plus performant. Depuis la version 55 de Chrome, qui date de 2016, Flash n'est plus géré directement par le navigateur, mais par une extension dédiée (plug-in), ce qui permettait de lire des vidéos en Flash. Cette fois, Google franchit une nouvelle étape dans le bannissement puisque dans sa version 76, Chrome va désactiver d'emblée le plug-in Flash ! Il sera encore possible de l'utiliser en revenant à l'ancien mode de fonctionnement avec une modification des paramètres du navigateur. Mais il ne s'agit que d'une mesure temporaire – et déconseillée. Un ultime sursis pour les sites qui utilisent encore cette technologie, et pour Adobe, qui devrait l'abandonner définitivement d'ici à 2020.

Autre nouveauté bien visible, et très utile : le lazy loading. Désormais implantée en standard, cette technique permet d'accélérer sensiblement le chargement des pages Web en ne rapatriant que les images visibles et non tout le contenu des pages. Un détail qui peut faire la différence au quotidien en termes de bande passante, surtout avec des connexions lentes. Toujours au registre confort, les sites Web pourront désormais interroger le navigateur pour savoir si le mode sombre – apparu dans la version 73 – est activé ou non et s'adapter en conséquence.

L'autre grande nouveauté concerne la navigation privée, qui devient indétectable. Dorénavant, les sites ne pourront plus savoir si un visiteur est un mode normal ou en mode incognito. Toutefois, pour pratique qu'elle soit – pour ceux qui veulent éviter certaines formes de pistages et naviguer sans laisser de trace apparente –, cette évolution fait grincer des dents dans certains milieux, en particulier dans celui de la presse en ligne, où des sites proposent quelques pages gratuites avant d'exiger de passer à la caisse, sur le principe du paywall. Une pratique qui semble de plus en plus déplaire à Google, mais que de nombreux sites utilisent comme modèle économique.

Dores et déjà disponible en bêta, pour des tests, Chrome 76 pourrait encore évoluer et gagner quelques fonctions d'ici à sa sortie officielle, dans quelques semaines.


Illustration : © Pixabay

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaire

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme