Menu
Donnez votre avis

Game Builder, le logiciel gratuit de Google pour créer des jeux vidéo

Félix Marciano - lundi 17 juin 2019 - 12:02
Game Builder, le logiciel gratuit de Google pour créer des jeux vidéo
Google vient de dévoiler l'existence d'un logiciel gratuit permettant de créer facilement des jeux vidéo, même sans connaissance en programmation.

Créer ses propres jeux vidéo : beaucoup en rêvent. Mais ce type de réalisation nécessite en principe un minimum de connaissance en programmation. Il existe cependant depuis plusieurs années des solutions comme Buildbox ou Gdevelop permettant de se lancer dans l'aventure sans écrire la moindre ligne de code. Et, désormais, il faudra aussi compter avec Google, qui vient de dévoiler Game Builder, un logiciel pour Windows et macOS permettant de construire des jeux vidéo en 3D sans véritable programmation.

Disponible gratuitement sur Sream, Game Builder n'est pas réellement nouveau. Développé par Area 120, la cellule d'incubation de projets expérimentaux de la firme de Mountain View, est apparu discrètement dès novembre 2018 à l'état de prototype évolutif. Et bien qu'il soit toujours en cours d'évolution, Google a attendu la fin du salon E3 pour officialiser son existence dans un communiqué son son blog.

Très inspiré de Minecraft dans son interface comme dans ses mécanismes, Game Builder permet de construire et de scénariser des jeux de façon ludique et assez intuitive. Tout se fait par glisser-déposer de blocs, en exploitant un système de "cartes" pour décrire des actions ou des comportements. On peut piocher des éléments graphiques en 3D (objets, décors, personnages) directement dans Poly, la bibliothèque en ligne de Google sur laquelle de nombreux utilisateurs partagent déjà des milliers créations, ou les fabriquer avec des outils spécialisés comme Tilt Brush, également de Google.

Mieux encore, Game Buider permet de créer des jeux mono ou multijoueurs. Et on peut même les réaliser à plusieurs, en les testant en cours de création. Et si aucune connaissance en programmation n'est nécessaire, il est possible d'aller au-delà des modèles proposés dans les cartes en utilisant du JavaScript grâce à l'API que Google met à disposition, sans rien avoir à compiler. Bref, un outil sympathique qui devrait connaître un joli succès à en juger par les retours des premiers utilisateurs.





Illustrations : © Google - Area 120

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaire

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme