Apple pourrait racheter une partie d'Intel

Apple pourrait racheter une partie d'Intel
L'entreprise de Tim Cook voudrait mettre la main sur la division en charge des modems mobiles d'Intel.

(CCM) — L'un des plus gros feuilletons technologico-judiciaires de 2018 était la bataille juridique entre Apple et son fournisseur de modems Qualcomm pour des histoires de propriété intellectuelle et de vol de brevets. Feuilleton qui s'est terminé par l'annulation de l'ensemble des procès et d'une trêve momentanée entre les deux entreprises. Mais Apple, qui n'a visiblement pas digéré toute l'affaire, s'est mis en tête de développer ses propres modems. Et pourrait acquérir une partie d'Intel pour arriver à ses fins.

Le site The Information (lien en anglais) affirme en effet qu'Apple envisagerait de piocher dans son large trésor de guerre pour s'offrir très précisément la division allemande d'Intel. Cette division avait été crée en 2011, après le rachat par Intel de la branche Wireless du constructeur allemand de semi-conducteurs Infineon. Et cette division est précisément le cœur de l'activité modem d'Intel, qui cherche à liquider certains de ses actifs les moins intéressant pour se refaire une santé financière.

La vente comprendrait les équipes, les compétences mais surtout les brevets d'Intel. Autant d'éléments susceptibles d'intéresser Apple, qui veut pouvoir produire dès que possible ses propres modems pour ne plus avoir à dépendre de Qualcomm ou d'Intel. Comme Apple avait déjà débauché des ingénieurs venus de cette même filiale pour qu'ils viennent travailler sur les modems pour iPhone, la boucle pourrait être bouclée

A l'heure actuelle, Intel et Apple n'ont pas confirmé être en négociations. Mais compte tenu de la ferme volonté de la firme de Cupertino d'accélérer le mouvement sur le sujet des modems 5G, on peut parier sans trop de risque qu'elle sera prête à mettre un peu plus que prévu sur la table pour finaliser au plus vite cette acquisition.

Photo : © Tung Cheung - Shutterstock.com