Menu
Donnez votre avis

La signalisation de radars bientôt interdite dans les applis de navigation ?

Hervé Didier - lundi 10 juin 2019 - 17:04
La signalisation de radars bientôt interdite dans les applis de navigation ?
Un amendement de loi pourrait interdire à Waze, Coyote, TomTom et autres applications d'aide à la conduite d'indiquer les contrôles policiers et l'emplacement de certains radars routiers.

(CCM) — Les députés pourraient prochainement interdire le signalement des contrôles de police dans les applications de navigation et boîtiers GPS d'aide à la conduite comme Waze, Coyote, TomTom et autres. Si l'on en croit l'amendement en question, l'interdiction ne concernerait que certains cas précis.

Avec ce texte, les forces de l'ordre auront les moyens légaux d'obliger les opérateurs à brouiller les signalements des contrôles de police. Les défenseurs des droits des automobilistes s'insurgent contre ce qu'ils considèrent comme une interdiction des avertisseurs de radar. Il est vrai que sans la possibilité d'indiquer l'emplacement des contrôles de vitesse, Waze, TomTom, Coyote et leurs concurrents perdraient une des fonctionnalités les plus appréciées de leurs utilisateurs (que même Google Maps aimerait intégrer).

Mais pour la députée rapporteuse du texte, l'objectif n'est pas de s'attaquer aux avertisseurs de radars, mais de renforcer la sécurité publique dans des circonstances particulières. L'interdiction des signalements des contrôles policiers serait limitée dans le temps et à une zone géographique précise, dans le cadre d'une alerte anti-terroriste, d'un plan anti-évasion ou d'une alerte enlèvement. Le brouillage des avertisseurs de contrôles policiers pourrait également concerner les opérations de lutte contre la drogue et l'alcool au volant.

L'amendement a été déposé par la majorité LREM à l'Assemblée Nationale et devrait être étudié cette semaine. S'il est adopté, il pourrait entrer en vigueur dès 2020, charge aux applications comme Waze, Coyote ou TomTom de trouver les solutions techniques pour masquer « à la demande » le signalement des contrôles de police.

Photo : © Alexey Boldin - Shutterstock.com
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Papounet17000