Donnez votre avis

Sign in with Apple : du sérieux pour la protection des données personnelles

Benjamin Walewski - jeudi 6 juin 2019 - 16:02
Sign in with Apple : du sérieux pour la protection des données personnelles
En améliorant la confidentialité et en créant son système d'authentification, Apple veut être le champion de la protection des données privées.

(CCM) — Cela ne vous aura pas échappé, il y a en ce moment beaucoup de débats sur l'utilisation faite de nos données personnelles par les géants du Web, notamment en raison des multiples fuites et scandales récents. Et s'il y a un acteur de la high-tech qui semble vouloir se démarquer, c'est clairement Apple. Preuve de cette volonté, le futur iOS13 sera encore plus drastique sur la protection des données privées.

Pour être franc, Apple a pris ce parti depuis plusieurs années en proposant par exemple une messagerie instantanée - iMessage - cryptée de bout en bout, ou en chiffrant l'ensemble des contenus. Avec iOS 13, Apple va également empêcher les applications à destination des enfants d'utiliser des trackers publicitaires, n'autorisera plus la géolocalisation en continu par défaut et empêchera les applications de pouvoir accéder aux notes données à vos contacts dans le carnet d'adresse.

Apple va plus loin et va s'attaquer à Facebook, Google et d'autres en proposant prochainement son propre système de connexion automatique. On a tous vu des boutons "Se connecter avec Google" ou "Se connecter avec Facebook" pour s'inscrire ou se connecter à un site. Maintenant, il y aura probablement un bouton intitulé "Sign in with Apple" (ou "Se connecter avec Apple"). Qu'est-ce que cela va changer ? Pour les utilisateurs d'un appareil iOS ou d'un Mac, beaucoup de choses.

Car là où les autres systèmes d'authentification unique ont une contrepartie - envoi d'informations aux sites utilisant ces boutons, enrichissement de votre profil publicitaire, etc. - celui d'Apple ne proposerait - du moins pour ce que l'on en sait - aucune contrepartie : pas de partage de données, pas de ciblage publicitaire, rien d'autre qu'un numéro d'identifiant. Et même mieux, Apple proposera l'utilisation d'une adresse jetable si l'utilisateur ne veut pas donner sa véritable adresse.

Bien sûr, son efficacité reste encore à prouver mais Apple a le moyen imparable pour rendre son bouton aussi populaire qu'indispensable : l'entreprise obligera toute application de l'App Store utilisant Facebook Connect ou Google Connect à utiliser le bouton d'Apple. Une méthode que l'on pourrait juger trop radicale mais qui en fait parfaitement légale. Et Apple envisage déjà que ce bouton puisse être utilisé en dehors de son écosystème.

Apple va donc mettre un méchant tacle à ses concurrents en leur prouvant que l'on peut fournir des services sans être trop gourmand sur les données personnelles. Et vu le poids d'Apple, il y a fort à parier que cela change la donne.

Photo : © Apple.
Ajouter un commentaire

Commentaire

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme