Donnez votre avis

Amazon prépare un bracelet capable de détecter les émotions humaines

Hervé Didier - lundi 27 mai 2019 - 17:49
Amazon prépare un bracelet capable de détecter les émotions humaines
Ce projet de bracelet intelligent sera capable d'analyser les émotions par simple reconnaissance vocale. Il vient confirmer les ambitions d'Amazon en matière de santé connectée.

(CCM) — Selon les informations publiées par Bloomberg (lien en anglais), Amazon travaille actuellement sur la mise au point d'un nouvel objet connecté baptisé du nom de code Dylan. Porté au poignet, il est activé par la voix et reconnaît les émotions humaines.

Ce sont les ingénieurs de Lab126 qui développent ce bracelet intelligent signé Amazon. On leur doit notamment le Fire Phone et l'enceinte Echo. Le futur appareil connecté devrait être équipé de micros capables de détecter la joie, la peur, le stress et d'autres émotions présentes dans le son de la voix. Pour cela, Amazon s'appuierait sur une technologie déposée dans un brevet en 2017, et sur Alexa, son assistant intelligent maison.

Après avoir échoué à concurrencer Apple et Google dans les smartphones, le géant de Seattle veut décliner Alexa à travers tous les types d'objets connectés. L'objectif est de tirer profit de son avantage dans le domaine de la reconnaissance vocale pour proposer des services inédits aux consommateurs. Le bien-être connecté en fait partie. Avec la reconnaissance des émotions, Amazon pourrait se démarquer de ses concurrents, en guidant l'utilisateur dans la gestion de son stress par exemple, ou dans la gestion de ses interactions interpersonnelles.

Selon les documents consultés par Bloomberg, le projet Dylan d'Amazon serait actuellement en phase de beta testing, mais aucune date n'est avancée pour une éventuelle mise sur le marché.

Photo : © Amazon.
Ajouter un commentaire

Commentaires

C'est tellement creepy... la valeur ajoutée du bracelet ne vaut clairement pas la récolte de données qu'il impose !
-
C'est très intéressant et ça sera mieux qu'Amazon fasses un un monde des êtres humains
Commenter la réponse de Roboadam