Menu
Donnez votre avis

Une IA de Samsung peut animer un visage à partir d'une unique photo

Félix Marciano - vendredi 24 mai 2019 - 17:25
Une IA de Samsung peut animer un visage à partir d'une unique photo
Des chercheurs de Samsung ont mis au point une technique permettant de générer des clips vidéos réalistes à partir d'une seule image.


La Joconde qui s'anime, en parlant et en bougeant la tête : c'est l'un des exemples les plus spectaculaires que Samsung a mis en avant dans la vidéo de présentation de sa nouvelle technologie de deepfake (faux réaliste). Une démonstration bluffante qui prouve que l'on peut désormais, grâce à l'intelligence artificielle (IA), générer des clips vidéos particulièrement réalistes à partir d'une unique photo - et même d'une simple image, comme c'est le cas du célèbre tableau de Léonard de Vinci.

Développée par une équipe russe du laboratoire de recherche de Samsung, cette technique d'animation de visages utilise un système de modélisation très particulier, décrit en détails dans une publication scientifique. Contrairement aux techniques de trucage vidéo habituellement utilisées pour réaliser des deepfakes, qui ont besoin d'une énorme quantité de photos pour générer des clips, le procédé des chercheurs peut se contenter d'une poignée d'images, voire d'une seule, pour animer un visage de façon réaliste. Et pour cause, le véritable travail a été réalisé en amont, par une intelligence artificielle à base de réseaux neuronaux qui a longuement analysé des séquences vidéo pour comprendre les mécanismes des mouvements de tête naturels des humains. Il a suffi ensuite de fournir des visages à l'IA pour qu'elles les anime, comme on le voit dans la vidéo de démonstration. Et la production en série est assez rapide.

Certes, le résultat n'est pas parfait, et on observe bien quelques artefacts caractéristiques des créations synthétiques. Mais la technologie est prometteuse, et elle pourrait trouver de nombreuses applications pratiques, dans le jeu vidéo comme dans le cinéma. D'autant qu'elle est appelée à s'améliorer et qu'elle est relativement simple à mettre en oeuvre. Bien évidemment elle pourrait aussi être détournée à d'autres fins. Pour faire des blagues, mais également pour des falsifications crapuleuses, comme c'est le cas de certains deepfakes. Pour l'heure, ce sont surtout des personnalités qui sont employées dans ce type de trucage, en raison du grand nombre de photos nécessaires à leur réalisation avec les techniques actuelles. Mais qui sait ce que certains pourront tirer de cette technologie le jour où l'on pourra créer un clip réaliste à partir d'un visage pris un profil Facebook ? Entre les discours détournés à des fins politiques, où les fausses sex tapes de vengeance, les idées ne manqueront certainement pas...



Illustrations : © Samsung
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme