Menu
Donnez votre avis

Une carte pour retrouver l’origine des chevaliers français morts à Azincourt

Perrine Tiberghien - mercredi 22 mai 2019 - 12:55
Une carte pour retrouver l’origine des chevaliers français morts à Azincourt
Sur Google Maps, on peut créer facilement une carte collaborative. Tous les sujets s’y prêtent… et sur cette carte, un passionné d’histoire s’est penché sur la bataille d’Azincourt.

C’est le moment de ressortir les livres d’histoire. La bataille d’Azincourt est celle qui a opposé l’armée du roi d’Angleterre Henri V à l’ost français (le terme « ost » désigne une armée en campagne à l’époque féodale). Elle a eu lieu le 25 octobre 1415 – c'est-à-dire pendant la Guerre de Cent ans. Voilà pour l’aspect historique.

Cette bataille, livrée non loin du village d’Azincourt dans le Pas-de-Calais, a surtout été une défaite majeure des Français face aux Anglais. C’est la débâcle de la chevalerie française face aux archers anglais, et un tournant dans la façon dont les armées de l’époque se font la guerre. Voilà pour le rappel historique.

Une carte représentative de la réalité politique de l’époque

La bataille d’Azincourt prive aussi le royaume français de l’époque de nombre de ses dirigeants – généralement les chevaliers. Pour mieux saisir la portée, une carte collaborative montre l’origine de chaque chevalier mort au combat. Étonnamment, ils sont beaucoup plus nombreux à être originaires de la Belgique actuelle et du nord de la France (il n’y avait alors pas de frontière). Certaines régions sont peu ou pas représentées. Une petite recherche historique en donne les explications : la France est très fortement divisée. Entre clivages et conflits, certains nobles ne se joignent pas à l’armée. Comme le duc de Bretagne par exemple, ou les troupes de Bourgogne et de Savoie.

Sur la carte, ces spécificités sont bien visibles. On y retrouve aussi les noms et titres des chevaliers, en plus de leur origine. En tout, 500 noms recensés après la bataille et par des chroniqueurs de l’époque. Tous n’y figurent pas : Azincourt a fait 6000 victimes côté français. Mais c’est déjà un important travail historique à découvrir.

A découvrir sur cette carte. En savoir plus : comment créer une carte Google Maps.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme