Menu
Donnez votre avis

Huawei privé d'Android : quel avenir pour les utilisateurs ?

Félix Marciano - lundi 20 mai 2019 - 17:13
Huawei privé d'Android : quel avenir pour les utilisateurs ?
Suite à l'embargo américain, de nombreux utilisateurs de produits Huawei et Honor s'inquiètent de la disparition d'Android et des applis Google.


L'annonce fait grand bruit depuis sa publication (voir actualité). Placé sur la liste noire des Etats-Unis, Huawei ne pourra plus se fournir chez des éditeurs et des constructeurs américains. Et comme Google a déjà rompu son contrat, le géant chinois ne pourra plus intégrer Android ainsi que les applis Google sur ses prochains produits. De quoi créer la paniquer chez les possesseurs actuels de smartphones ou de tablettes Huawei – ou Honor, sa filiale –, qui craignent à juste titre de ne plus pouvoir utiliser le système d'exploitation mobile ainsi que les incontournables applications Google livrées en standard, comme Gmail, Google Maps, Google Assistant ou encore Docs, sans oublier l'indispensable Play Store, la boutique d'applis.

Huawei s'est voulu rassurant dans un communiqué officiel. "Huawei a largement contribué au développement et à la croissance d’Android dans le monde entier. Nous sommes l’un des partenaires clé d’Android et nous avons travaillé en étroite collaboration avec sa plateforme open source afin de développer un écosystème bénéficiant à la fois aux utilisateurs et au secteur.
Huawei continuera à fournir des mises à jour de sécurité et des services après-vente à tous les smartphones et tablettes des marques Huawei et Honor qui existent, y compris ceux déjà vendus ou en stock dans le monde.
Nous continuerons à construire un écosystème logiciel sûr et durable, afin de fournir la meilleure expérience possible aux utilisateurs du monde entier."

En clair, les possesseurs actuels de produits Huawei ou Honor pourront continuer d'utiliser leurs appareils normalement, en profitant des mises à jour de sécurité d'Android. Ce que Google a officiellement confirmé dans un tweet, en précisant que "les services tels que Google Play et Google Play Protect continueront de fonctionner sur les terminaux existants". Pas d'inquiétude à avoir donc pour le présent.



En revanche, comme le souligne très justement The Verge, rien n'est garanti pour l'avenir. Et si l'on peut présumer que les prochains modèles signés Huawei ou Honor n'embarqueront aucun logiciel Google, il est également probable que les modèles actuels ne puissent pas bénéficier des futures versions d'Android – notamment la version 10 (Q) –, comme cela étant pourtant prévu, et qu'ils restent bloqués à Android 9 (Pie). Il faut espérer que les relations entre Google et Huawei, et, plus globalement, entre les les Etats-Unis et la Chine, se débloque rapidement pour que la situation évolue. Affaire à suivre donc.

Illustrations : © Huawei - Tweeter

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de brupala