Menu
Donnez votre avis

WhatsApp : une grave faille de sécurité impose une mise à jour d'urgence

Hervé Didier - mardi 14 mai 2019 - 11:21
WhatsApp : une grave faille de sécurité impose une mise à jour d'urgence
Après la découverte d'une faille de sécurité majeure, Whatsapp a mis en ligne un correctif d'urgence. Tous les utilisateurs (sous Android ou iOS) sont invités à l'application mettre à jour sans tarder.

(CCM) — La nouvelle faille de sécurité a été révélée par le Financial Times et les équipes de WhatsApp ont réagi immédiatement en annonçant la mise en ligne d'un correctif. La faille permet d'installer un logiciel espion sur les smartphones Android ou les iPhone, à partir d'un simple appel lancé via l'application de messagerie instantanée.

Ce spyware serait l'oeuvre de NSO Group, une société israélienne controversée à la pointe des technologies de cyber-espionnage. L'entreprise est notamment connue pour avoir développé Pegasus, un logiciel capable d'espionner n'importe quel smartphone. Il est utilisé par les agences de renseignement du monde entier, dans leur lutte anti-terroriste ou pour des actions de cybersurveillance.

Si WhatsApp ne met pas en cause NSO Group directement, le communiqué précise quand même que l'attaque a « toutes les caractéristiques d'une entreprise privée réputée pour travailler avec les gouvernements et fournir des logiciels espions se greffant sur les fonctionnalités de l'OS d'un smartphone ». Selon les experts, cette description correspond parfaitement à NSO Group.

Concrètement, la faille concerne aussi bien les smartphones tournant sous Android ou sous iOS. Elle permet à un pirate d'installer un logiciel espion par un simple appel téléphonique WhatsApp, même si l'utilisateur ciblé n'y répond pas. L'entreprise n'a pas communiqué sur le nombre d'appareils infectés, mais devant le risque d'une propagation rapide, elle a immédiatement déployé un correctif et demande à ses utilisateurs de mettre à jour leur application WhatsApp sans attendre.

Photo : © bilciu – Shutterstock.com
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme