Menu
Donnez votre avis

Windows 10 intégrera bientôt un vrai noyau Linux

Félix Marciano - mardi 7 mai 2019 - 11:56
Windows 10 intégrera bientôt un vrai noyau Linux
Aussi incroyable que cela paraisse, Microsoft va mettre un véritable noyau Linux dans la prochaine version de son système d'exploitation.

Lors de sa conférence pour développeurs Build 2019, qui se tient cette semaine à Seattle, Microsoft a fait plusieurs annonces importantes, dont une très surprenante : l'éditeur a en effet indiqué que Windws 10 intégrerait prochainement un véritable noyau Linux. Une décision qui ne manque pas d'ironie quand on sait que le fameux système d'exploitation open source, sur lequel Microsoft ne tarit plus d'éloges, s'est longtemps posé en concurrent direct de Windows...

En pratique, ce n'est pas la première fois que Microsoft met du Linux dans son système d'exploitation. Depuis 2016, Windows dispose déjà d'un émulateur Linux, dans un module baptisé Windows Subsystem for Linux (WSL). Mais cet émulateur reste très limité et peu performant : car s'il permet d'utiliser des interfaces de programmation Linux ou un interpréteur de commandes comme Bash, il ne sait pas gérer les pilotes Linux et souffre d'un système de gestion de fichiers particulièrement lent.

Avec la nouvelle version de Windows Subsystem for Linux, baptisée logiquement WSL2, Microsoft va complètement changer la donne. Cette fois, c'est bien un véritable noyau Linux qui sera intégré à Windows 10 sous forme d’une machine virtuelle (VM). En clair, comme dans toutes les solutions de virtualisation, on disposera de l'équivalent d'un PC indépendant tournant sous Linux. Mieux, ce noyau utilisera la version 4.19 de Linux, la dernière en date, en restant bien évidemment open source, ce qui lui permettra d'évoluer au fil des mises à jour du système d'exploitation libre, et donc de profiter de nouvelles fonctions tout en offrant de meilleures performances – vingt fois plus élevées selon Microsoft.

On pourra installer n'importe quelle distribution de Linux – Ubuntu ou autre –, y compris via le Microsoft Store. Et en plus de PowerShell, un nouveau Windows Terminal, plus complet et plus puissant, sera de la partie, pour saisir des commandes, avec notamment un système de mutifenêtrage et d'onglets comme on en trouve dans des outils spécialisés tels que des outils Tilix, par exemple. Autant de points qui devraient réjouir les développeurs, cible que Microsoft veut ouvertement séduire en promettant que WSL2 sera entièrement open source, selon les principes de la licence GPL.

Signalons pour finir que WSL2 sera disponible dès cet été, dans les versions de tests du programme Windows Insider.




Illustrations : © Microsoft

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Fenson