Menu
Donnez votre avis

Easter Eggs : mais qui a parlé d’œufs de Pâques ?

Perrine Tiberghien - vendredi 19 avril 2019 - 12:16
Easter Eggs : mais qui a parlé d’œufs de Pâques ?
Connaissez-vous les Easter Eggs ? Il s’agit de bonus ou de clins d’œil cachés par des développeurs dans des jeux vidéo, des applications ou sur des sites web.

Le terme « Easter Egg » signifie en fait « œuf de Pâques ». C’est donc le bon moment pour en reparler, même si les Easter Eggs n’ont finalement aucun rapport avec la fête religieuse. Il s’agit bien de petites astuces ou de bonus cachés dans des programmes. Certains jeux vidéo en regorgent : dans le dernier Fallout 76 de Bethesda par exemple, les joueurs croisent à certains endroits un robot qui joue de la flûte, suivi par des rats. Ce joueur de flûte de Hamelin n’amène rien au jeu… sinon une sympathique surprise. Les habitués de la licence Zelda connaissent aussi l’Easter Egg lié aux poules, et ce qui arrive quand on les attaque.

Des jeux ou des itinéraires en carosse

Le moteur de recherches Google regorge aussi d’Easter Eggs, qui apparaissent sur certaines requêtes. L’une d’elles porte sur la réponse à la grande question sur la vie, l’univers et le reste. Il faut chercher « the answer to life the universe and everything » pour voir apparaître la réponse (42, donc).



Le jeu de la vie s’affiche sur la droite en cherchant « Conway's game of life », ou encore Pacman en tapant le nom du petit personnage rond. Et en cas de perte de connexion sur le navigateur Chrome, un petit jeu se déclenche lorsqu’on appuie sur la barre espace… pour faire sauter le petit tyrannosaure au milieu des cactus. Il fallait y penser ! Vous voulez écouter les cris des animaux ? Tapez directement « cris des animaux » sur Google. Une bonne occasion de vérifier le bruit que fait l’alpaga… ou même ceux des poules et des lapins, pour rester dans l’ambiance de Pâques. Enfin, si vous souhaitez pratiquer votre klingon, Google propose une interface complète dans cette langue.



Sur Google Maps aussi, on trouve quantité d’Easter Eggs. On peut ainsi choisir le carrosse royal pour calculer son itinéraire entre deux palais royaux à Londres. Ou encore transformer le bonhomme du Google Street View en monstre du Loch Ness en Ecosse, ou en soucoupe volante dans le Nevada… au niveau de la célèbre zone 51. Reste à trouver quels sont les derniers Easter Eggs du moment.

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Profil bloqué