Menu
Donnez votre avis

L'UFC-Que Choisir lance une alerte sur l'état de l'Internet fixe en France

Hervé Didier - lundi 25 mars 2019 - 12:13
L'UFC-Que Choisir lance une alerte sur l'état de l'Internet fixe en France
Dans son observatoire de la qualité de l'Internet fixe, l'UFC-Que Choisir publie une carte de France du « mauvais haut débit » et appelle tous les consommateurs à rejoindre son panel d'observation.

(CCM) — Pour l'UFC-Que Choisir, le problème de l'Internet fixe en France n'est pas simplement un problème de retard sur la fibre. Dans son dernier observatoire, l'association dénonce les lacunes du « haut débit » sur le traditionnel réseau cuivre, notamment dans les zones rurales.

En moyenne, les abonnés au haut débit ADSL dans les communes rurales ont un débit 43 % plus faible que dans les villes de plus de 30 000 habitants. Pour le très haut débit, l'écart est encore plus important : 50 Mbit/s en moyenne dans les petites communes contre 284 Mbit/s. L'observatoire de la qualité de l'Internet fixe permet de mettre des chiffres concrets sur la fracture numérique française. D'après les données recueillies par l'UFC Que Choisir :
- près de 13 millions de personnes sont privées d'un Internet de « bonne qualité », que l'association estime à 8 Mbit/s, toutes technologies confondues ;
- et 10 % des consommateurs ne disposent pas du débit de qualité minimale de 3 Mbit/s. Dans 10 départements français, cette proportion est même de plus de 20 % de la population.

Pour réduire ces écarts de débits Internet, les pouvoirs publics misent sur le déploiement de la fibre optique, mais pour l'UFC-Que Choisir, la priorité est ailleurs. L'urgence est de faire monter en puissance le réseau ADSL dans les zones qui devront patienter le plus longtemps avant l'arrivée de la fibre. Si le plan Très-Haut-Débit est supposé se terminer en 2022, l'association estime que certaines communes devront attendre jusqu'en 2029 avant de profiter d'un accès à très haut débit.

En attendant, l'UFC-Que Choisir appelle tous les Internautes à participer à son panel d'observation. Pour cela, il suffit d' installer une extension dédiée, accessible sur Chrome, Firefox ou Edge.

Photo : © donets - 123RF.com
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de brupala