Menu
Donnez votre avis

Altice menace de retirer ses chaînes TV gratuites des Freebox

Félix Marciano - mardi 12 mars 2019 - 14:51
Altice menace de retirer ses chaînes TV gratuites des Freebox
Le groupe de médias met la pression sur Free pour renouveler son accord commercial de diffusion de chaînes de télévision.

Le monde des affaires est impitoyable. Et certains acteurs n'hésitent plus à alerter le public pour mieux peser dans leurs négocations commerciales. C'est ainsi qu'Altice – le groupe fondé par Patrick Drahi qui comprend notamment NextRadioTV (BFM TV, RMC Story, RMC Découverte et BFM Business), mais aussi SFR – vient de publier sur Twitter un communiqué dans lequel il annonce interrompre la diffusion de ses chaînes sur le réseau de Free dès le 20 mars, date à laquelle l'accord le liant à l'opérateur prendra fin.

Pour surprenante qu'elle soit dans la forme, cette annonce n'est pas vraiment une première. L'an dernier déjà, Free était engagé dans un bras de fer avec les groupes TF1 et M6 qui menaçaient également de retirer leurs chaînes de télévision des flux de l'opérateur faute de trouver un accord commercial suffisamment rémunérateur. Comme il se doit, et comme celle qui opposait TF1 à Canal+ et à Orange pour les mêmes raisons, cette guerre s'est terminée en douceur, les protagonistes ayant trouvé un terrain d'entente dans le calme de bureaux feutrés.

Le coup de gueule d'Altice aujourd'hui obéit à la même stratégie. Le groupe de Patrick Drahi, qui a déjà conclu des accords avec Orange et Bouygues Telecom – et bien évidemment SFR... – pousse simplement un coup de gueule en public histoire de mettre la pression sur Free, à quelques jours de l'échéance. Car il est bien évidemment question d'argent dans cette histoire. Altice demanderait en effet entre 5 et 6 millions d'euros à Free pour renouveler l'accord de diffusion. Une somme jugée excessive par l'opérateur, qui ne se voit pas payer pour diffuser des chaînes gratuites de la TNT, mais aussi par ses concurrents. Fabienne Dulac, directrice générale d'Orange, a déclaré cette semaine à la presse que la somme exigée n'était pas en rapport avec les audiences de NextRadioTV, ses chaînes ayant davantage besoin des opérateurs que l'inverse. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) s'est d'ailleurs décidé à intervenir pour jouer les médiateurs dans cette affaire.

Pas de panique donc : sauf fâcherie ultime – ce qui n'est jamais bon pour les affaires –, les deux "partenaires" concluront un nouvel accord commercial à l'issue d'ultimes négociations, et les abonnés à Free devraient continuer à recevoir les chaînes d'Altice, via la fibre ou l'ADSL. D'autant qu'elles resteront toujours accessibles gratuitement, via la TNT – y compris par le tuner intégré aux Freebox – et sur le Web, avec le lecteur de BFM TV. Les esprits taquins ne manqueront en outre pas de souligner qu'il y a profusion de chaînes d'info en continu (BFM TV, CNews, LCI, France Info), et que RMC Story, RMC Découverte et BFM Business ne battent pas des records d'audience. Altice n'a ainsi rien à gagner à se priver d'un canal de diffusion...

Illustration : © BFM TV
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de ccm82