Donnez votre avis

La dernière mise à jour de Windows 10 dégrade les performances des PC

Félix Marciano - vendredi 8 mars 2019 - 10:56
La dernière mise à jour de Windows 10 dégrade les performances des PC
Publiée le 1er mars, la MAJ KB4482887 de Windows 10 ralentit sérieusement les PC dans certains jeux vidéo.

C'est bien connu, le mieux est souvent l'ennemi du bien. Microsoft en fait actuellement la douloureuse expérience. En effet, comme de nombreux utilisateurs l'ont constaté, la dernière mise à jour de Windows 10 (la KB4482887) pose de sérieux problèmes en dégradant notamment les performances graphiques des PC dans certains jeux vidéo. Une situation gênante, et même exaspérante pour les joueurs, et qui n'a pas encore été vraiment résolue

Publiée le 1er mars. la KB4482887 était censée corriger divers bugs, comme toutes les mises à jour régulières d'entretien. Là, malgré les vérifications d'usage effectuées à travers le programme Windows Insider, elle en a engendré de nouveaux. L'un d'eux, pas très grave, a créé un problème d'authentification sur Internet Explorer 11, l'ancien navigateur de Microsoft, heureusement peu utilisé aujourd'hui. Un autre, nettement plus ennuyeux, engendre une erreur de type 1909 lors de l'installation de certains fichiers MSI et MSP. Erreur que Microsoft conseille simplement d'ignorer en attendant l'arrivée de correctifs...

Mais les problèmes les plus graves concernent les performances des PC, qui sont notablement dégradées dans des jeux populaires comme Destiny 2 ou la série Call of Duty. C'est surtout l'affichage, élément capital dans ce domaine, qui se voit ralenti de façon très sensible. Et les mouvements de la souris sont également affectés, ce qui n'arrange rien. On imagine aisément l'exaspération et la déception des joueurs qui se voient ainsi subitement pénalisés.

Microsoft, qui a reconnu ses torts et identifié les problèmes sur son blog officiel, promet de trouver une solution aussi vite que possible. En attendant une mise à jour corrective, la firme de Redmond conseille de désinstaller purement et simplement la MAJ KB4482887 – opération qui ne devrait pas poser de problème de sécurité en principe – et de désactiver Windows Update pour éviter sa réinstallation automatique. Wait and pry...

Illustration : © 123RF
Ajouter un commentaire

Commentaire

Commenter la réponse de lol