Menu
Donnez votre avis

Radio numérique terrestre : enfin du nouveau sur le DAB+ !

Félix Marciano - jeudi 7 mars 2019 - 11:32
Radio numérique terrestre : enfin du nouveau sur le DAB+ !
Le CSA vient de choisir les 24 premières stations nationales autorisées à émettre en radio numérique terrestre en France.

C'est officiel : le Conseil supérieur de l'audiovisuel vient de désigner les 24 premières radio nationales autorisées à émettre en numérique avec la technologie DAB+. Cette sélection fait suite à l'appel à candidatures lancé le 25 juillet 2018 pour couvrir l’ensemble du territoire métropolitain avec la radio numérique terrestre.

Fort logiquement, le groupe public Radio France fait partie des élus prioritaires et se voit octroyer des canaux pour six stations emblématiques : France Inter, France Culture, France Info, France Musique, FIP et Mouv’. Une septième fréquence sera réservée aux antennes régionales de France Bleu, de façon à conserver une implantation régionale.

Les autres canaux ont été attribués à des acteurs privés, sélectionnés parmi les 40 candidats : Air Zen, BFM Business, BFM Radio, Chérie, Europe 1, Fun Radio, Latina, M Radio, Nostalgie, NRJ, Radio Classique, RFM, Rire et Chansons, RMC, RTL, RTL 2, Skyrock et Virgin Radio. Sans surprise, on retrouve les grands noms de la bande FM, qui disposent déjà d'une couverture nationale.

Réparties sur deux multiplex, les élues bénéficieront d’un délai de deux mois pour désigner les opérateurs techniques chargés de l’exploitation. Les émissions en DAB+ pourront ainsi commencer à émettre au premier trimestre 2020 avant d'être progressivement étendues.

Il était temps ! Car, le moins que l'on puisse dire, c'est que la radio n'aura pas bénéficié du même traitement que la télévision pour le passage au numérique - pas vraiment étonnant à une époque où l'image prime sur le son. De fait, alors qu'il existe des solutions techniques pour diffuser la radio par voie hertzienne depuis le milieu des années 80, au moment où le CD-Audio commençait à se populariser, rien n'a bougé en France avant 2007, année où des premiers tests ont été menés en catimini dans la région nantaise, après le lancement de la télévision numérique terrestre (TNT), en 2005.

Et alors que nombreux pays européens – notamment l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Norvège et la Suisse – passaient avec succès à la radio numérique en DAB+, les autorités françaises ont laissé traîner le dossier des années durant, davantage pour des questions politiques que pour des considérations techniques. Plusieurs plans ont été lancés et abandonnés, parallèlement à des déploiements discrets dans quelques agglomérations comme Paris, Marseille ou Strasbourg. Sans rencontrer l'engouement du public, faute d'information.

Comme le rappelle le CSA sur son site, le DAB+ (pour Digital Audio Broadcast, ou diffusion audio numérique) présente de multiples avantages. A l'instar de son pendant télévisuel, la TNT, cette norme permet de combiner plusieurs stations dans un multiplex, pour offrir davantage de radios sans multiplier les fréquences sur les ondes. Contrairement à la 4G et aux solutions via Internet, elle ne nécessite pas de passer par des opérateurs payants et les émetteurs couvrent de larges zones. Surtout, elle délivre une qualité sonore bien meilleure que la FM, sans souffle ni parasite, grâce à l'utilisation du codec HE-AAC version 2, aussi appelé AAC+, tout en permettant de transmettre des métadonnées (noms d'artiste, titres, etc.).

Bien entendu, pour en profiter, il faut disposer d'un récepteur compatible DAB+ - on trouve des petits "postes" de radio autonomes FM/DAB+ pour une trentaine d'euros et des modèles plus sophistiqués avec Bluetooth et Wi-Fi pour une centaine d'euros. En principe, toutes les radios et, surtout, tous les autoradios vendus à la fin 2019 géreront le DAB+, ce qui devrait favoriser son adoption dans le grand public. Souhaitons simplement qu'il ne soit pas trop tard, maintenant que la 4G et les services de streaming audio sont largement répandus...

Illustration : © Sony

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Mionahthiery