Menu
Donnez votre avis

Une appli en réalité augmentée pour tester des lunettes avant de les acheter

Félix Marciano - mardi 12 février 2019 - 14:10
Une appli en réalité augmentée pour tester des lunettes avant de les acheter
L'opticien américain Warby Parker vient de lancer une application mobile permettant d'essayer des montures sur smartphone en réalité augmentée.

La réalité augmentée a décidément le vent en poupe. Et si elle a déjà séduit les amateurs de jeu – comme en témoigne le succès planétaires de Pokemon Go en 2016 –, cette technique, qui consiste à superposer en direct des éléments virtuels à des images réelles, ne cesse de trouver de nouveaux champs d'application dans des domaines aussi sérieux la médecine, l'industrie, le tourisme ou la culture. Mais elle intéresse bien évidemment aussi les commerçants de toutes sortes qui y voient un nouveau moyen d'aider leurs clients à imaginer l'utilisation de leurs produits. Et, mieux encore, à les essayer virtuellement avant d'acheter.

C'est dans ce sens que Warby Parker a développé une application mobile qui risque fort de faire école. Spécialisée dans la vente en ligne de dispositifs optiques, cette société américaine a en effet mis au point une solution permettant d'essayer différentes montures, pour trouver celle qui convient le mieux. Certes, de nombreuses chaînes d'opticiens, comme Générale d'optique ou Afflelou, proposent déjà des outils en ligne pour effectuer de genre de test. Mais contrairement à ces dernières, qui se contentent d'appliquer une mouture sur une photo de face, l'appli de Warby Parker utilise la caméra frontale du smartphone à la manière d'un miroir, en incrustant en temps réel les montures sur le visage, ce qui permet de les essayer en bougeant la tête. Et même s'il n'est pas parfait, le résultat est assez bluffant de réalisme, puisqu'il teint copte entre autres choses, de la coiffure.

Pour l'heure, l'appli de Warby Parker n'est disponible sous iOS et ne fonctionne que sur iPhone X, ce qui limite son intérêt, d'autant que l'e-commerçant ne vend qu'aux Etats-Unis. Mais l'idée est ingénieuse et on peut parier sans grand risque que d'autres la déclineront dans des domaines adjacents comme la cosmétique.

Illustration : © Warby Parker
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme