Menu
Donnez votre avis

Google surveille aussi l'usage des smartphones

Benjamin Walewski - jeudi 31 janvier 2019 - 09:45
Google surveille aussi l'usage des smartphones
Tout comme Facebook, Google a trouvé le moyen de mesurer l'usage des smartphones au moyen d'une appli privée.

(CCM) — Même si l'affaire du VPN Research, l'application de "mesure d'usage" utilisée par Facebook pour surveiller l'activité de certains utilisateurs contre rémunération (voir actualité), ne va sans doute pas faire grand bruit, elle aura le mérite de révéler que l'un de ses principaux concurrents, en l’occurrence Google, a également sa petite combine pour mesurer l'activité des usagers de smartphones... et pour contourner les directives d'Apple !

A nouveau, c'est le site TechCrunch (lien en anglais) qui met les agissements de Google en lumière. Si le but est le même - la collecte de données personnelles - la méthode est toutefois un peu différente de celle de Facebook. Cette fois-ci, on ne parle pas d'un VPN, mais directement d'une application de mesure d'usage. Appelée Screenwise Meter, cette application fait partie du programme Opinion Rewards, qui offre aux utilisateurs qui s'y inscrivent des cartes-cadeaux en échange du suivi de leurs données d'utilisation d'Internet. Cela vous rappelle quelque chose ?

Si cela va de soi, l'utilisation de l'application n'a pas rencontré de problème sur Android, cela se corse pour la version iOS. En effet, Screenwise Meter était distribuée de façon privée via un lien de téléchargement. La version iOS de l’application s’appuie sur le programme d’entreprise d’Apple, qui permet la diffusion d’applications dotées de privilèges spéciaux uniquement par les employés d'une société… En l'occurrence, Google distribuait ScreenWise Meter en faisant passer les utilisateurs comme ses employés.

Interrogé par TechCrunch, un porte-parole de la firme de Mountain View reconnaît que l'application n'aurait pas du être distribuée de cette manière et présente ses excuses à Apple… Ce qui n'engage à rien, car Apple aurait de toutes façons bloqué ScreenWise Meter. Google profite aussi de l'occasion pour se payer Facebook, en précisant que la participation au programme est volontaire et surtout que l'entreprise est totalement claire sur le but avoué de l'opération.

On ne peut guère en dire autant de Facebook, qui vient de subir de plein fouet la colère d'Apple : toutes ses applications internes ont été supprimées de l'App Store et les employés de Facebook ne peuvent plus les utiliser. Même punition à venir pour Google ?

Photo : © Google.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme