Menu
Donnez votre avis

Cybercriminalité en France : les chiffres officiels

Hervé Didier - lundi 28 janvier 2019 - 17:07
Cybercriminalité en France : les chiffres officiels
L'étude publiée par Cybermalveillance.gouv.fr détaille les chiffres de la cybercriminalité en France. Les experts en sécurité numérique ne chôment pas.

(CCM) — La plateforme d'assistance et de prévoyance du risque numérique mise en place par le gouvernement vient de mettre en ligne un état des lieux de la cybercriminalité en France en 2018. Près de 30 000 victimes ont été officiellement recensées par Cybermalveillance.gouv.fr.

Très exactement, 28 855 victimes de cybercriminalité ont demandé de l'aide au dispositif d'assistance lancé en 2017 par le gouvernement. 24 575 sont des particuliers qui ont été victimes d'une cyberattaque. 3 650 sont des professionnels et des entreprises, et 631 sont des collectivités publiques. Selon Cybersurveillance.gouv.fr, ces chiffres sont en forte hausse, tous types de victimes confondus.

En centralisant l'ensemble des plaintes, la plateforme officielle est capable de dresser un panorama complet de l'ensemble des risques numériques. Elle permet aussi d'en savoir plus sur les dernières tendances en matière de cybercriminalité. Pour les particuliers, les risques sont principalement liés au phishing (un quart des cas recensés), au vol des comptes et accès numériques (19 %) et au spam publicitaire (16 %).

Pour cibler les professionnels et les entreprises, les hackers ne procèdent pas de la même façon. Sur plus de 3 500 attaques analysées sur cette cible, Cybermalveillance.gouv.fr indique que le principal risque est bien l’intrusion serveur (dans 16 % des cas), devant le phishing et la propagation de virus par mail (pour 14 % et 12 % respectivement).


L'ensemble du rapport officiel sur l'état de la cybercriminalité en France en 2018 est disponible sur le site de Cybermalveillance.gouv.fr. Les entreprises et les particuliers y trouveront également une sélection d'experts en cybersécurité pour les aider à réagir en cas d'attaque. Plus de 1 500 prestataires ont été labellisés en France à ce jour.

Photo : © Oleg Dudko – 123RF.com
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme