Donnez votre avis

Un outil anti Fake News directement intégré dans Edge

Hervé Didier - lundi 28 janvier 2019 - 12:07
Un outil anti Fake News directement intégré dans Edge
Pour lutter contre les fake news, le navigateur Microsoft Edge intègre l'extension NewsGuard, qui alerte automatiquement l'internaute lorsqu'il surfe sur un site peu crédible.

(CCM) — L'extension NewsGuard vient d'être ajoutée à la dernière mise à jour du navigateur Edge (dans sa version mobile). Désormais, les internautes reçoivent une alerte lorsqu'ils se retrouvent sur un site suspectée de désinformation. Mais cette méthode de lutte contre les « fake news » ou infox pose aussi certains problèmes.

L'extension NewsGuard repose sur une équipe humaine de fact-checkers, qui évaluent la fiabilité des sites d'information. Après analyse, chaque média se voit attribuer une note. Et c'est cette note qui déclenche l'affichage d'une alerte lorsque les internautes se retrouvent sur des sites suspectés de publier des « fake news ». Jusqu'à présent, l'outil était disponible sur le site de NewsGuard (lien en anglais).

Mais avec son intégration dans la dernière mise à jour de la version mobile Android et iOS de Edge, l'extension se retrouve sous le feu des projecteurs. Un article du Guardian pointe les limites de la méthode humaine pour juger de la fiabilité des sites d'information. Le site du Daily Mail au Royaume-Uni est cité en exemple. Le journal britannique est l'un des plus lus du pays. Mais avec une note de 1 sur 5, le média se retrouve dans la catégorie des sites ne respectant pas les normes élémentaires de fiabilité des sources. Résultat : une alerte de « prudence » est systématiquement affichée lorsqu'un utilisateur de Edge se retrouve sur le site du Daily Mail.

Même s'ils ont intégré l'extension dans leur navigateur, les développeurs de Microsoft ont voulu laisser les internautes libres d'activer ou non NewsGuard. Cela se fait facilement, dans les paramètres de Edge, sous l'option « News Rating ». Par défaut, l'extension n'est pas activée.

Au-delà de la polémique sur les risques de censure, tous les acteurs de l'écosystème travaillent actuellement sur des solutions de lutte contre la désinformation. Les gouvernements aussi, comme le président de la République française l'avait annoncé en début d'année lors de ses vœux à la presse.

Photo : © Faizal Ramli - 123RF.com
Ajouter un commentaire

Commentaires

Super :(
Quand je vois le manque d'objectivité du Decodex, je flippe à l'idée d'avoir la même chose partout :(
Thank you for sharing
https://aab-edu.net/
Commenter la réponse de Arno