Menu
Donnez votre avis

Free Mobile pérennise son drôle de forfait 60 Go

Félix Marciano - vendredi 25 janvier 2019 - 16:58
Free Mobile pérennise son drôle de forfait 60 Go
Lancé comme une promotion temporaire, le forfait à 8,99 euros par mois s'inscrit durablement au catalogue de Free Mobile. Mais il y a un hic...

Mais que fait Free en ce moment ? L'été dernier, l'opérateur a lançait sans tambour ni trompette un nouveau forfait mobile situé en ses deux offres "historiques" - le forfait 2 heures à 2 euros et le forfait illimité à 19,99 euros (par mois) - avec une formule comprenant des appels, SMS et MMS en illimité et 40 Go de données pour 8,99 euros par mois. Il s'agissait d'une offre spéciale, à durée limitée, surtout conçue pour lutter contre les propositions très alléchantes de Red (SFR), de B&You (Bouygues) et de Sosh (Orange).

Le temps est passé, les promotions de la concurrence se sont prolongées et multipliées, et Free a continué de commercialiser en pointillés ce forfait, en faisant varier l'enveloppe de données, qui est progressivement passée à 60 Go. Jusque là, rien d'exceptionnel. Sauf que la formule, assez critiquée au départ, semble avoir séduit, au point que Free vient de l’inscrire durablement à son catalogue, sous le doux nom de Série Free 60 Go. Au programme, toujours des appels, SMS et MMS en illimité en France métropolitaine (avec quelques nuances pour les DOM et l'étranger), 60 Go de données en 4G+ en France métropolitaine et 25 Go en Europe et dans les DOM, pour 8,99 euros par mois. Un rapport prestations/prix plus que correct, surtout quand on le compare aux offres de la concurrence, plus chère ou plus limitée en volume de données.

Sauf qu'il y a un hic. Et même deux. D'abord, le réseau 4G de Free n'a ni la même couverture, ni les mêmes performances (en termes de débit) que ceux d'Orange, de Bouygues ou de SFR, si l'on s'en tient aux mesures régulières de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (l'Arcep) qui publie très régulièrement les résultats de ses relevés sur son site Web. Ensuite, et surtout, parce que le prix annoncé n'est valable qu'un an ! Au-delà des douze mois, la facture grimpe automatiquement à 19,99 euros par mois. Ce qui la met à égalité avec le forfait illimité, mais avec un volume de données moins important. Aucun intérêt du côté consommateur. Il s'agit donc clairement d'une formule faite pour inciter les abonnés à passer à terme à l'autre formule.

La méthode étonne de la part de Free, qui a longtemps joué sur la clarté et la simplicité de ses offres, en pratiquant des tarifs agressifs. Là, à moins de prolonger le tarif préférentiel - une option souvent pratiquée dans le milieu pour les abonnés recrutés sur offre spéciale -, on voit mal ce qui retiendrait les nouveaux venus de basculer chez la concurrence, quand on sait que certains opérateurs (SFR et B&You) proposent régulièrement des forfait "à vie", avec un tarif garanti sans augmentation.

Sans être une mauvaise affaire, le nouveau forfait de Free déçoit d'autant plus que l’opérateur, par la voix de son fondateur, Xavier Niel, avait promis en décembre l'arrivée prochaine d'une offre choc. De fait, beaucoup attendait des améliorations du forfait à 2 euros (avec, pour le même prix, davantage de temps de communication et plus de données que les maigres 50 Mo actuels) ou l'arrivée d'une formule à moindre coût, du genre appels, SMS, MMS illimités et 20 Go de données pour environ 5 euros par mois, (comme B&You l'a fait il y a quelques mois), ce qui est amplement suffisamment pour une majorité d’utilisateurs. Espérons que Free tiendra sa promesse pour chasser le drôle de goût de ce curieux forfait 60 Go...

Mise à jour du 30 janvier
Sans le crier sur les toits, Free vient d'abaisser le volume de données de son forfait, qui est redescendu à 50 Go. Jusqu'au prochain épisode...

Illustration : © Free

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Freeman