Menu
Donnez votre avis

Zone Téléchargement, Torrent9... La guerre des trackers bat son plein

Félix Marciano - lundi 21 janvier 2019 - 11:09
Zone Téléchargement, Torrent9... La guerre des trackers bat son plein
Depuis quelques semaines, les plateformes de téléchargement illégal se livrent une féroce bataille d'audience en se piratant mutuellement.

Les amateurs de téléchargement illégal et autre streaming "gratuit" s'arrachent les cheveux depuis près de deux mois. De fait, les plateformes qui cataloguent les liens vers les hébergeurs de contenus piratés – les trackers, dans le jargon – se sont lancées dans une véritable guerre à l'audience qui a semé la confusion parmi les utilisateurs de ces services très populaires. Au point de se pirater entre elles, en n'hésitant pas à se cloner et à adopter des noms trompeurs.

A l'origine de cette lutte acharnée, la politique de déréférencement de Googleet de certains moteurs de recherche – pas tous –, qui, suite aux plaintes des ayants-droits, éliminent les sites visés de leurs listes de résultats, empêchant les amateurs de les trouver facilement. En effet, même si elles n'hébergent aucun fichier en se contentant de publier des liens de téléchargement ou de streaming, ces plateformes sont accusées de faciliter la copie illégale, s'attirant ainsi les foudres des ayants-droits qui les chassent et les dénoncent régulièrement.

Du coup, pour rester accessibles, les plateformes jouent à cache-cache, en changeant continuellement de nom de domaine et d'adresse, avant d'être à nouveau bannies des moteurs de recherche. Mais ce jeu perpétuel favorise également la concurrence entre les équipes qui animent ces sites, et certaines n'hésitent pas à brouiller les pistes en se faisant passer pour d'autres afin d'attirer les visiteurs perdus. Quelques-unes sont allées jusqu'à cloner l'interface et même le catalogue de sites phares pour prendre leur lace. C'est notamment le cas du site le plus populaire de France, Zone Téléchargement, qui après avoir changé d'adresse à de multiples reprises l'an dernier (voir actualité), s'est vu entièrement dupliqué par un clone concurrent, ce qui l'a contraint à changer purement et simplement de nom pour devenir Annuaire Téléchargement (voir actualité).

Il en va de même avec les trackers de torrents, qui cataloguent les liens de contenus partagés entre participants. Torrent9, l'un des sites francophones les plus prisés dans ce domaine, a connu des déboires il y a quelques semaines, après avoir cessé de publier des liens suite à la mise en place d'un obscur partenariat avec un éditeur de VPN (voir actualité). Décontenancés, les habitués se sont alors tournés massivement vers un clone se faisant passer pour l'original, ce qui a semé une belle confusion.

Spécialisé dans l'actualité du téléchargement illégal, le site NextWarez.com publie régulièrement le hit parade des trackers les plus visités. Selon son dernier baromètre, Annuaire-Téléchargement aurait retrouvé la première place du podium, suivi par LibertyVF, une plateformes moins connue qui aurait profité de la guerre des clones pour grimper dans le classement. Même chamboulement du côté des trackers de torrents : Torrent9, qui est revenu entretemps, et YggTorrent, un autre site populaire, auraient perdu de nombreux utilisateurs suite à la confusion générée par les clonages et les changements d'adresse. Et il est probable que les clones continuent de se multiplier en égarant toujours plus les amateurs.

Cette bataille profite évidemment aux ayants-droits, qui, en les atomisant mois après mois, parviennent à détourner les utilisateurs de ces plateformes sulfureuses pour les encourager à retrouver le chemin de la vertu en passant à des services parfaitement légaux – et, bien sûr, payants.

Illustration : © Pixabay

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de cris