Donnez votre avis

Le fisc surveillera les transactions entre particuliers

Benjamin Walewski - jeudi 17 janvier 2019 - 19:26
Le fisc surveillera les transactions entre particuliers
BlaBlaCar, LeBonCoin ou AirBnB devront désormais fournir un résumé des transactions faite sur leur plateforme.

(CCM) — Au mois d'octobre 2018, une nouvelle loi relative à la lutte contre les fraudes était votée à l'Assemblée Nationale et commence à entrer en vigueur. Sa particularité est de réglementer les échanges financiers entre particuliers via des plateformes collaboratives. En clair ? Chaque plateforme devra annuellement fournir à l'administration fiscale un récapitulatif de tous les échanges monétaires entre ses utilisateurs. Si vous êtes utilisateur d'un service comme Drivy, LeBonCoin, BlablaCar ou encore AirBnb, cela peut vous concerner !

Le texte de loi est plutôt clair : les entreprises mettant en relation des personnes en vue d'organiser "la vente d’un bien, la fourniture d’un service ou l’échange ou le partage d’un bien ou d’un service" devront fournir chaque fin d'année le détail exhaustif de toutes les transactions effectuées durant l'année qui vient de s'écouler. Mais pas de panique, il ne s'agit pas d'une nouvelle loi pour étrangler le contribuable, mais plutôt pour éviter que certains profitent et abusent du système.

De fait, seuls les "gros vendeurs" seront concernés. En effet, la loi ne prévoit d'imposer par exemple que les personnes ayant perçu plus de 3000 euros sur un an ou fait plus de 20 transactions sur un site de vente. Ce sera la même chose pour les sites de co-partage comme BlablaCar, ce qui a du sens, puisqu'il s'agit de sites d'entraide et non pas d'un business. La situation est un peu différente pour les services de location comme AirBnb ou Drivy, puisque les revenus devront désormais être déclarés dès le premier euro gagné.

Tout sera transmis par les services, vous n'aurez donc rien à déclarer de votre côté. Dans le cas ou vous dépasseriez le plafond prévu, l'administration fiscale se chargera directement de rajouter le montant sur votre déclaration.

Photo : © d8nn - Shutterstock.com
Ajouter un commentaire

Commentaires

Sauf que leboncoin est un site pour vendre essentiellement du matériel d'occasion sur lequel on a déjà payé de la TVA et un impôt sur le revenu sur l'argent ayant servi à acheter ledit produit neuf.

Je ne vois pas pourquoi on devrait à présent payer des impôts si on revend pour + 3000€ de marchandise (ce qui peut aller vite en fonction de ce que l'on revend) ou +20 transactions (limite très vite atteinte si on revend plein de trucs tout au long de l'année). Bref, un vrai abus de pouvoir.
Taxer, taxer, taxer, seule devise connue par ces politico qui se prennent pour des économistes mais ne savent rien inventer d’autres que des taxes et des impôts...
Autrement dit, vous achetez un objet (taxé) avec de l'argent (soumis aux prélèvements habituels) ,vous l'utilisez puis vous changez d'habitation ou autres, vous dépassez 20 objets et là l'état "autoritairement" vous taxe sur une vente faite à perte car on revend toujours à perte...( Prix de vente - TVA+ vétusté= moins... mais pas pour l'état.
Nanard2244
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 24 janvier 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
24 janvier 2019
-
Bonjour,
Je vends bcp de petites choses sur le boncoin et je ne m'enrichis pas. C'est honteux de limiter à 20 ventes dans l'année. J'en fait 50 à 60 par an de 1e à 30 ou 40e. En quoi serai-je imposable avec ce genre de transactions ???
C'est scandaleux !!!
Bernard
Marsupi68
Messages postés
237
Date d'inscription
vendredi 26 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2019
2 -
"lutte contre les fraudes" ET LA LUTTE CONTRE L’ÉVASION FISCALE ? Encore une fois : deux poids et deux mesures... CQFD
Commenter la réponse de Bertrand