Menu
Donnez votre avis

Windows 7 n'aura plus de mises à jour de sécurité dans un an

Félix Marciano - mardi 15 janvier 2019 - 14:43
Windows 7 n'aura plus de mises à jour de sécurité dans un an
A compter du 14 janvier 2020, Microsoft ne diffusera plus de mises à jour pour Windows 7.

C'est officiel : Microsoft cessera de fournir des mises à jour pour Windows 7 dans un an exactement. Rien d'étonnant pour ce système d'exploitation qui aura juste fêté ses dix ans – il est sorti en octobre 2009 – et qui aura vaillamment résisté à l'arrivée de ses successeurs grâce au soutien indéfectible de nombreux fidèles qui le considèrent encore comme l'une des meilleures productions de Microsoft. Au point que cette version, réputée pour sa stabilité, est encore installée sur près de 36 % des PC – contre environ 39 % pour Windows 10, selon les statistiques de Net Applications.

De fait, l'arrêt du support de Windows 7 était prévu de longue date, Microsoft ayant publié un échéancier d'extinction progressive avec deux dates clés : 13 janvier 2015, arrêt du support standard, qui incluait inclut les mises à jour de sécurité et des mises à jours apportant fonctionnelles ; 14 janvier 2020, arrêt du support étendu, qui se limite aux mises à jour de sécurité. Idem pour Windows 8.1, pour lequel le support standard a cessé le 9 janvier 2018 et le support étendu s’arrêtera le 10 janvier 2023.

Certes, cela n'empêchera pas physiquement de continuer à utiliser Windows 7. Mais en sachant que certains logiciels refuseront de se mettre à jour. Et, surtout, en étant conscient des risques encourus en cas d'exploitation par des pirates de failles de sécurité non corrigées. Il faudra se résoudre alors à ne plus utiliser Internet ou à passer à Windows 10, solution évidemment préconisée par Microsoft, qui souhaite uniformiser son parc pour ne plus perdre de temps à entretenir de vieilles versions de son système d'exploitation. Même si de nombreux particuliers sont concernés, le problème de migration se posera surtout aux entreprises qui n'ont pas encore franchi le pas. Il leur reste un an pour s'y préparer, à moins d'opter pour l'option payante d'extension de service que Microsoft proposera jusqu'en 2023.

Illustration : © Microsoft

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de paslau35