Donnez votre avis

Windows 10 va se réserver un espace de stockage spécial

Félix Marciano - mercredi 9 janvier 2019 - 11:44
Windows 10 va se réserver un espace de stockage spécial
La prochaine version de Windows 10 occupera davantage d'espace disque pour les mises à jour et les fichiers temporaires.

Microsoft va introduire une nouveauté importante dans la prochaine version de Windows 10. Désignée pour le moment par le nom de code de 19H1 (pour premier semestre 2019), la mise à jour, qui sera estampillée 1903 (pour mars 2019), va en effet se réserver un espace de stockage supplémentaire sur le disque dur (ou le SSD) de l'ordinateur pour fluidifier son fonctionnement quotidien. Cet "espace réservé" servira à la fois aux mises à jour du système et aux fichiers temporaires qui se multiplient, occupant toujours plus d'espace.

L'arrivée de cette nouvelle fonction répond à un problème récurrent. En effet, Microsoft s'est aperçu que, chez de nombreux utilisateurs, les mises à jours majeures de son système d'exploitation échouaient souvent à cause d'un manque d'espace libre sur le disque. De fait, si la firme de Redmond avait autorisé les constructeurs de PC à produire des modèles équipés de Windows 10 avec seulement 32 Go de stockage – typiquement des portables à mémoire eMMC –, il s'est rapidement avéré que la place manquait lors des mises à jour qui rapatrient plusieurs gigaoctets de données. Le problème s'est également posé pour des PC mieux pourvus, mais dont le disque s'encombrait progressivement de données personnelles. Et il en va de même avec les fichiers temporaires qui ralentissent inexorablement l'ordinateur.

D'où l'idée de réserver un espace libre dédié, dont la taille pourra varier en fonction des caractéristiques de la machine et des usages de l'utilisateur. Microsoft parle de 7 Go environ, à titre indicatif, en précisant que ce pourra être davantage. Certes, cet espace ne sera pas utilisable directement – d'où la notion de réservation –, mais compte tenu de la taille actuelle des disques, cette amputation devrait rester insensible.

En pratique, tout s'effectuera automatiquement, sans intervention manuelle. Du moins, sur les PC qui seront équipés en standard de la nouvelle version de Windows 10, ainsi que sur celles bénéficiant d'une installation "propre". Pour les mises à jour à partir d'anciennes versions, il faudra sans doute effectuer quelques réglages. Microsoft promet par ailleurs que la taille de cet espace sera ajustable, mais sans pouvoir pour autant être réduite à zéro. Et, au quotidien, le système se chargera lui-même de faire du ménage au fur et à mesure de ses besoins. Souhaitons que cette nouvelle fonction améliore effectivement la fluidité générale.

Illustration : © Shutterstock
Ajouter un commentaire

Commentaires

"cette amputation devrait rester insensible" : remarque un peu deplacée, étant donné que de nombreux systèmes ultra-portables même récents ne disposent que d'un stockage relativement faible, et parfois intégré (soudé) à la carte mère (comme c'est le cas des micro-box).
J'ai beaucoup de peine à croire que le manque de place sur nos pc soit une des raisons principale. On est en 2018, 99% des ordinateurs possèdent au minimum 1 To. Admettons que le SSD/HDD soit plein, et que le téléchargement d'une mise à jour échoue, c'est pas un peu logique de songer à faire un peu de place non? ou alors on est handicapé à ce point ?
Parinacota
Messages postés
71
Date d'inscription
mardi 19 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 octobre 2019
2 -
Wolfy doit être un "vieux" comme moi, dernier carré des partisans des PC puissants en tour. Pour eux il n'y a aucun problème de taille sur le disque vu qu'on vend classiquement des disques durs de 2 To et que les 4 To commencent à se généraliser.

Aussi il serait très facile d'accorder à Microsoft une partition (ou unité logique) réservée aux mises à jour. A ceci près que Microsoft n'a jamais voulu promouvoir le partitionnement. A savoir une partition pour le système (il en crée une autre en catimini à l'installation de Windows 10), une pour les programmes, une (ou plusieurs) pour les données et une, collée en bout (sic) de disque pour le fichier d'échange grâce cet indispensable petit utilitaire linuxien appelé GParted.

Mais il n'y a rien à dire de logique contre le matraquage publicitaire des portables, ces petites choses fragiles, hyper propriétaires qui obligent à tout jeter s'il y a un problème avec le clavier, le touch pad ou l'écran, qui refroidissent très mal et qui ont des sous-processeurs (pour ne pas chauffer aussi). L'idéologie de l'obsolescence programmée a gagné la partie. Seuls un dernier carré d'irréductibles touristes (?) se maintient contre ce naufrage de la consommation forcée.
Je ne crois pas que c'est bonne idée. Je fais lutte constante pour ne pas encombrer le disc C (SSD), mais la plupart des producteurs de logiciels font installer ses produits sur C sans donner possibilité de les installer ailleurs. De plus tous les donnes du travail de ces logiciels (même ces que j'ai réussi installer ailleurs) se placent par défaut sur C et il faut faire 'grand gymnastique' pour les déplacer. A la place de bloquer l'espace supplémentairement sur C pourquoi ne pas chercher cette espace ailleurs?
Bonjour, comment peut on installer windows 10 sur un portable de 32 Go, il reste en fait 2 Go, donc aucune place de disponible pour mettre autre logiciel pour travailler !!!! en plus ces portables ont le disque dur soudé sur la carte mère donc on ne peut même pas changer de DD pour un plus grand ni désinstaller windows 10, c'est un scandale
Commenter la réponse de Zygoon