Menu
Donnez votre avis

Un smartphone sur deux piégé par la reconnaissance faciale

Hervé Didier - lundi 7 janvier 2019 - 14:50
Un smartphone sur deux piégé par la reconnaissance faciale
Une association néerlandaise de consommateurs met en garde les propriétaires de smartphones : près d'un sur deux se déverrouille avec une simple photo.

(CCM) — La reconnaissance faciale est-elle une méthode de sécurisation suffisamment efficace pour verrouiller un smartphone ? C'est à cette question que l'association Consumentenbond a voulu répondre en testant 110 modèles de portables, parmi les plus populaires du marché.

Le résultat est alarmant pour les propriétaires de smartphones. Sur les 110 modèles testés dans l'étude (lien en néerlandais), 42 ont été piégés par un simple photo. Près d'un appareil sur deux peut donc être déverrouillé en utilisant uniquement un tirage photo de son propriétaire. Et pour cela, une définition de qualité moyenne est amplement suffisante.

Parmi les bons élèves qui ont passé le test avec succès, on retrouve les iPhone d'Apple ainsi que les derniers Samsung Galaxy S9 et Note 9 ou les Mate 20 de Huawei. Ces smartphones de dernière génération semblent donc capables de mieux résister au test de la photo pour être déverrouillés. Reste que bon nombre de modèles très récents se sont laissés piéger, comme le Samsung Galaxy A8, le Huawei P20, le Sony Experia XZ2, le Nokia 7.1 et une quarantaine d'autres modèles...

Pour retrouver un peu de sécurité, l'association Consumentenbond recommande de combiner plusieurs méthodes de verrouillage, en utilisant un code PIN ou une forme secrète, en plus de la reconnaissance faciale, qui n'est décidément pas assez fiable seule.

Photo : © lzflzf - 123RF.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme