Donnez votre avis

Trois applications pour survivre après le réveillon

Perrine Tiberghien - mercredi 26 décembre 2018 - 11:10
Trois applications pour survivre après le réveillon
Entre sommeil, sport et alimentation, il n’est jamais trop tôt pour reprendre le bon rythme. Voici une sélection d’applications bien utiles toute l’année… mais aussi et surtout pendant les fêtes.

Lose It! Pour traquer les calories

Compter les calories simplement en prenant les plats en photo ? L’application Lose It! l’a fait. Une fonctionnalité bien utile en cette période de repas riches à répétition, pour éviter de se poser trop de questions à table. À l’origine, Lose It! est une véritable application destinée à la perte de poids : il faut d’abord remplir son profil et ses objectifs avant de « traquer » son alimentation. L’appli propose aussi une option pour scanner les produits, plusieurs challenges, et une connexion avec d’autres services comme Google Fit.
Disponible (en anglais) sur Android et iOS.

Se (re)mettre au sport en 7 minutes par jour

Parce qu’il faut bien éliminer les excès, voici une manière simple et rapide de faire un peu d’exercice au quotidien. Vous allez bien trouver 7 minutes dans votre emploi du temps pour faire quelques abdos ou raffermir vos cuisses ? Et en plus, ça passe vite. Vous maîtrisez la durée de chaque circuit, le temps de pause, et vous choisissez quelles parties du corps vous souhaitez entraîner. Qui sait, vous allez peut-être même finir par prendre goût au sport.
7 minutes Workout est disponible gratuitement sur Android et iOS.

Bien dormir avec Sleep Cycle

Si votre sommeil est mis à mal à cause du réveillon et des nuits trop courtes voire blanches, reprenez le contrôle. Dans l’océan d’applications d’accompagnement du sommeil, voici Sleep Cycle : elle intègre une fonctionnalité de mesure des cycles ainsi qu’un réveil pour vous aider à émerger au bon moment. Elle est elle aussi disponible sur les appareils Android et iOS. En savoir plus sur le site de Sleep Cycle.
Ajouter un commentaire

Commentaire

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme