Menu
Donnez votre avis

Un Dashboard pour vérifier les données partagées avec Google

Perrine Tiberghien - mardi 18 décembre 2018 - 11:14
Un Dashboard pour vérifier les données partagées avec Google
Dans le cadre de sa mise en conformité RGPD, Google change ses règles de confidentialité et ses conditions d’utilisation en janvier 2019. Et le Google Dashboard est un bon début pour vérifier quelles données sont transmises à la firme américaine !

Si vous utilisez Gmail ou d’autres services de Google, vous avez sans doute reçu une annonce du géant américain ces derniers jours. A partir du 22 janvier 2019, Google proposera ses services aux internautes européens depuis l’Irlande (Google Ireland Limited), et non depuis les Etats-Unis (Google LLC). La firme en profite donc pour remettre son « dashboard » au goût du jour. Mais à quoi sert ce tableau de bord en fait ? C’est simple : à visualiser en un clin d’œil tous les services par lesquels transitent vos données.

Un tableau pour les gouverner tous

Pour visualiser le Google Dashboard, il suffit de se rendre sur l’interface, en étant connecté avec son compte Google. L’ensemble des services sont listés, depuis les services les plus utilisés (Gmail ou Goole Maps par exemple) jusqu’à ceux qu’on oublie parfois. Le service d’alertes, les appareils couplés, les photos ou même Google Livres... La liste varie forcément d’un internaute à l’autre, selon les services activés au cours de diverses recherches sur le web.

L’idée est donc de pouvoir vérifier les services, et en désactiver le suivi lorsqu’on le souhaite. Lorsque le suivi des données est suspendu, les différents supports sont listés au bas du tableau : par exemple, un historique des positions ou une activité vocale. Il est aussi possible de télécharger ses propres données, ou de lancer un check-up confidentialité. Une bonne occasion de faire un peu de ménage !


A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme