Donnez votre avis

Freebox One : un bon concentré de services et de technologies

Félix Marciano - mardi 4 décembre 2018 - 16:37
Freebox One : un bon concentré de services et de technologies
Plus modeste que la Freebox Delta, la Freebox One regroupe des fonctions particulièrement intéressantes dans un unique boîtier.

Si les feux de l'actualité sont tournés vers la Freebox Delta, qui fait office de nouvel étendard technologique pour Free, sa petite soeur, la Freebox One, présentée simultanément mais plus brièvement, ne démérite pas pour autant. Elle constitue même un concentré plutôt équilibré de fonctions pour un prix d'appel mesuré : l'abonnement est en effet proposé à 29,99 euros par mois – comme les premières Freebox –, mais seulement pendant un an – période d'engament – et pour les 100 000 premiers demandeurs – le tarif passera ensuite à 39,99 euros par mois.

Première nouveauté; le format. De fait, contrairement aux autres boxes récentes, la Freebox One réunit tous ses éléments dans un unique boîtier au design sobre, avec des coins arrondis. En plus de l'indispensable afficheur en façade, il héberge un module de communication doté d'un processeur ARM9 à 1,2 GHz avec 512 Mo de mémoire ainsi qu'une section TV équipée d'une puce (un SoC) Qualcomm Snapdragon APQ8098 avec 2 Go de mémoire vive et de 32 Go en flash pour le stockage (essentiellement, le système d'exploitation). En pratique, c'est la même puce – venue du monde ses smartphones – que l'on trouve dans la Freebox Delta, ce qui laisse espérer des fonctions multimédia similaires – limitées par la connectique.



Pas de disque dur intégré en standard, mais il sera toujours possible d'en ajouter un grâce à une connectique assez riche. La Freebox One accueille en effet 4 ports Gigabit Ethernet, 1 port USB-C 3.0, 2 ports USB 2.0, 1 port e-Sata, 1 entrée antenne (pour la TNT), 1 entrée et 1 sortie audio anlogiques en mini-jack et une sortie HDMI 2.1 compatible 4K, avec ARC (retour audio) et HDCP 2.2. Car la Freebox One est évidement compatible 4K HDR pour se connecter aux téléviseurs actuels et profiter des contenus qui ne manqueront pas de se multiplier.

Au chapitre connexion, la Freebox One reste dans les standards du moment en gérant à la fois l'ADSL, le VDSL et la fibre, mais sans offrir les innovations de la Freebox Delta comme le 10 Gbits/s et la 4G. On reste donc "plafonné à un débit de 1 Gbit/s dans le meilleur des cas, ce qui est déjà plus que confortable. Idem pour les liaisons sans fil, avec du Wi-Fi 802.11b/g/n 2.4 GHz et 802.11ac à 5 GHz et du Bluetooth 4.1. Du classique donc.



Côté services et fonctions, la Freebox One profite de la même interface améliorée que la Freebox Delta pour la partie multimédia, avec un design inspiré de Molotov qui privilégie la présentation par contenus plutôt que par chaînes, avec toutes les fonctions classiques (TV en direct, Replay, VOD...). On dispose même d'un moteur de recherche qui permet, par exemple, de trouver un film, un contenu, une filmograhie à partir d’un nom d’acteur ou de réalisateur. Surtout, elle intègre également un abonnement de base à Netflix (pas en HD, hélas), ce qui manquait cruellement aux précédentes Freebox.

Notons encore que si une télécommande est bien sûr fournie, la Freebox One peut aussi se contrôler via une nouvelle application Freebox pour smartphone, comme la Freebox Delta. Enfin, la Freebox One intègre aussi des fonctions de téléphonie fixe grâce à sa base Dect avec les appels illimités vers les fixes et les mobiles en France et les fixes de 110 pays.

Pas de révolution, donc, mais c'était prévisible vu le positionnement du produit. Et, surtout, un compromis équilibré.

Illustrations : © Free

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

multipoisse
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 4 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
4 décembre 2018
-
Je suis bien déçu par la one (la delta qui flirt avec les 50 E n'est pas pour moi) j'ai un faible débit adsl et j'espérait que cette one fonctionnerait en 4 g, mais non, réservé a la delta. Donc, j' attend de voir, mais il est certain que si mon débit reste aussi faible, alors, je quitterais free.
je suis abonne chez free depuis 2003 je voudrait échanger ma Freebox mini 4k contre la Freebox one comment faire
Commenter la réponse de multipoisse