Menu
Donnez votre avis

Facebook peut savoir avec qui vous vivez en analysant des photos

Félix Marciano - vendredi 16 novembre 2018 - 12:39
Facebook peut savoir avec qui vous vivez en analysant des photos
La société de Mark Zuckerberg a déposé un brevet pour une technique d'analyse des photos postées sur le réseau social.

La nouvelle pourrait sembler anodine et même passer inaperçue. Pourtant, elle laisse entrevoir des possibilités inquiétantes quant au pouvoir des réseaux sociaux. En effet, Facebook a déposé un brevet pour une technique d'analyse de photos permettant de récolter une foule d'informations et, surtout, d'en déduire des relations familiales sur les personnes qui ont posté des images ainsi que sur celles qui y figurent.


Comme il est expliqué dans le texte du brevet déposé auprès de l'US Patent & Trademark Office – l'organisme qui gère les marques et les brevets aux Etats-Unis –, cette technique permet d'analyser des photos, mais aussi les métadonnées associées, les commentaires ainsi que les informations figurant dans le profil des utilisateurs et, grâce à de l'intelligence artificielle, d'identifier des personnes et des familles.

L'exemple donné est assez parlant : si quelqu'un poste régulièrement des photos où figurent deux femmes, le système peut, en croisant des données, en déduire qu'il s'agit de sa femme et de sa fille, et que le foyer est composé d'au moins trois personnes, et les identifier. Mieux encore, le procédé fonctionne avec les photos et les informations qu'un utilisateur poste mais aussi avec celle de ses amis. Et il sait exploiter des informations plus techniques comme les adresses IP utilisées pour les envois ou encore la géolocalisation des photos.

En clair, en reliant toutes ces données entre elles, Facebook peut ainsi recueillir bien plus d'informations privées sur ses membres et sur ses proches que ceux-ci n'en ont fournies. Certes, pour l'heure, on ne sait pas si le réseau social utilisera effectivement ce procédé - ni s'il informera clairement ses utilisateurs de cette possibilité qui ouvre la voie à de la publicité encore plus ciblée. Mais il y a lieu de s'inquiéter quant à l'exploitation potentielle de cette nouvelle technique d'identification...

Photo : © PXhere

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme