Menu
Donnez votre avis

Des capteurs photo de 48 Mpx bientôt dans les smartphones

Félix Marciano - lundi 5 novembre 2018 - 16:16
Des capteurs photo de 48 Mpx bientôt dans les smartphones
Sony et Samsung préparent des capteurs à très haute définition destinés aux appareils mobiles.

Pour beaucoup d'utilisateurs, la qualité d'image constitue désormais l'un des critères clés dans le choix d'un smartphone, plus encore la puissance du processeur, le système d'exploitation ou la mémoire vive. Rien d'étonnant donc que les constructeurs spécialisés dans le domaine se livrent à une course perpétuelle aux pixels en mettant en avant des définitions toujours plus élevées. Et si certains modèles haut de gamme disposent désormais de modules de 24 mégapixels (Mpx), un nouveau pas vient d'être franchi par deux spécialistes, Sony et Samsung, qui ont annoncé la sortie prochaine de capteurs de 48 Mpx.


Ainsi, dès juillet dernier, le Japonais, qui s'est spécialisé depuis des années dans la conception et la fabrication de capteurs photo pour appareils mobiles, dévoilait son IMX586, un module de seulement 8 mm de diagonale capable de prendre des clichés de 48 Mpx grâce à l'utilisation de photosites de 0,8 microns (µm). Une première mondiale, d'autant qu'aux dire de Sony, ce capteur offrirait qualité équivalente à celle des modules équipant ses réflex.

Samsung, l'autre grand spécialiste domaine, a réagi il y a quelques jours en présentant deux nouveaux capteurs, le GD1, de 32 Mpx, et le GM1, de 48 Mpx, utilisant également des photosites de 0,8 µm. Le Coréen a en effet optimisé sa technologie IsoCell, mise au point pour le Galaxy S7, qui sépare les rangées de photosites par des barrières de façon à limiter le bruit et les fuites de lumières, en l'associant à une technique baptisées TetraCell qui regroupe les pixels par blocs de quatre de façon à améliorer la sensibilité en basse luminosité.

Là encore, le constructeur promet une qualité de captation équivalente à celle de module de 8 ou 12 Mpx avec des photosites de 1,6 µm. Une promesse qu'il conviendra de vérifier en pratique car, comme on le sait, la qualité photo dépend de nombreux autres paramètres à commence par l'optique et le traitement logiciel. Les deniers smartphones de Google et d'Apple, équipés de capteurs bien plus modestes, sont là pour le prouver. D'autant qu'il restera encore à exploiter intelligemment des images dans cette définition élevée qui dépasse même celle des téléviseurs 8K...

Toujours est-il que la taille réduite de ces nouveaux modules permettra de placer encore davantage de capteurs photo au dos des smartphones, comme c'est la tendance actuelle. Les premiers modèles dotés de ces nouveaux capteurs ultra haute définition devraient arriver dès 2019. Mais la course aux pixels ne semble pas près de s'arrêter...

Photo : Samsung
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Rodinus