Menu
Donnez votre avis

Yondr, l'arme anti-smartphone en concert

Hervé Didier - lundi 5 novembre 2018 - 09:55
Yondr, l'arme anti-smartphone en concert
Voici l'objet qui empêche les spectateurs d'utiliser leur smartphone dans une salle de spectacle.

(CCM) — Depuis que Florence Foresti a annoncé qu'elle allait utiliser cet étui anti-smartphone pour son prochain spectacle, Yondr fait beaucoup parler. C'est le moment de comprendre comment fonctionne cette solution qui empêche les spectateurs de se servir de leur précieux smartphone le temps d'un concert ou d'une conférence.


En réalité, il n'est pas question de technologie révolutionnaire, ni de champ magnétique qui bloquerait l'utilisation des connexions mobiles... A la base, Yondr est un simple étui de verrouillage sécurisé. A l'entrée d'une salle de spectacle (ou de cours, car la solution fonctionne aussi dans les écoles, notamment aux Etats-Unis), chaque participant récupère sa pochette et y glisse son smartphone. L'étui est verrouillé le temps de l'événement. Après le concert ou à la fin de l'heure de cours, le spectateur passe l'objet devant une borne de déverrouillage et récupère son smartphone. Reste qu'à ce moment crucial la logistique doit être au point, pour éviter les embouteillages devant les bornes.

Yondr présente son produit comme une solution anti-piratage. Sans smartphone, les prises de son et les vidéos sont beaucoup plus difficiles à réaliser. L'étui est aussi mis en avant comme un moyen de récupérer de l'attention des spectateurs pendant un événement. Aux Etats-Unis, l'objet est utilisé régulièrement sur les tournées d'artistes renommés comme Chris Rock, Alicia Keys ou The Lumineers. Sur son site officiel (lien en anglais), l'entreprise explique également comment la solution peut être mise en place dans les écoles et universités. A Paris, Florence Foresti est la première artiste française d'envergure à tester le système.

Photo : © Yondr.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Altar